Il fait l'actu

Il fait l’actu : Othman Benjelloun, président de la Société d’Aménagement de la Cité Mohammed VI Tanger Tech

Il a affirmé que quinze mois après son lancement officiel, le projet de la Cité Mohammed VI Tanger Tech affiche un bilan des réalisations probant et la mobilisation de l’ensemble des parties prenantes dans ce projet souverain a été totale et constante.


Dans une déclaration sur l’état d’avancement de ce projet, Othman Benjelloun a souligné que ce bilan a été possible grâce au Comité Central de Pilotage du Projet, une instance ayant pour rôle d’assurer le suivi régulier de l’exécution des chantiers, et a également une responsabilité d’arbitrage et de décision stratégique en matière d’orientation des investissements, précisant que le Comité regroupe les ministres de l’Intérieur, de l’Economie et des Finances et de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, le Wali de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le président du Conseil de la Région et le président de BMCE Bank of Africa.

Dans ce contexte, il a salué les avancées réalisées par ce Comité, notamment la mobilisation par les autorités compétentes d’un total de 2150 ha dans la région d’Aïn Dalia, et du parachèvement effectif des procédures d’expropriation relatives aux terrains de la première tranche du Projet, elle a été suivie de la réalisation travaux d’infrastructures dites « Hors-Site » de la première tranche, incluant réseaux routiers, d’eau potable, d’assainissement et d’électricité.

Ce chantier est presque finalisé aujourd’hui, rendant possible une prochaine installation des investisseurs avec lesquels plusieurs conventions ont été conclues, tels que Lear, Yazaki, Dicastal ou encore BYD Auto Industry (Build Your Dreams), a-t-il dit, précisant que ce dernier est, à titre d’exemple, un groupe chinois leader en construction de véhicules électriques qui projette un investissement de l’ordre de 360 millions de dollars au Maroc, avec un objectif de démarrage en production dans 2 ans, sur une superficie d’au moins 50 ha.

Parallèlement à l’ensemble de ces avancées, des chantiers d’une importance capitale ont été lancés avec succès, en partenariat avec des leaders mondiaux. Il s’agit de partenariats avec le cabinet BCG mandaté par le Ministère de l’Industrie et du Commerce en 2017 pour la réalisation des études de marché, d’une part, et la prospection de partenaires potentiels de renom, d’autre part et le bureau d’études CID qui s’est confié les études techniques ainsi que le cabinet de design américain AECOM chargé de la mission de réalisation du Master Plan de la nouvelle Cité, a-t-il poursuivi.

Pour rappel, le projet de Cité Mohammed VI Tanger Tech a été lancé le 20 mars 2017 à Tanger sous la présidence de SM le roi.

 
Article précédent

Mondial 2018 : le Danemark accompagne la France au deuxième tour

Article suivant

Danone prête à ne pas faire de profit