Il fait l'actu

Il fait l’actu : Abdelmajid Iraqui Houssaini, Président du directoire de Taqa Maroc

Tout va pour le mieux pour Taqa Maroc. Le premier producteur privé d’électricité au Royaume a réalisé au 30 septembre 2016 un résultat net part du Groupe (RNPG) en accroissement de 6% à 753 millions de DH (MDH), contre 712 MDH durant la même période de 2015.


Cette progression de la société cotée en bourse est à mettre à l’actif de  l’amélioration du résultat financier, consécutive à la bonne maîtrise des charges d’intérêts sur emprunts. Ce qui en découle un taux de marge nette consolidée qui s’établit à 16,2% au 30 septembre 2016, contre 14,5% un an auparavant, peut-on relever dans une communication financière de la filiale du groupe émirati.
Pour sa part, le résultat net consolidé enregistre une progression de 2% passant de 968 MDH à 991 MDH, tandis que le chiffre d’affaires consolidé en repli de 9%, est passé de 6,676 milliards de dirhams à 6,108 milliards de DH à fin septembre 2016.
Cette évolution s’explique par la bonne performance des Unités 1 à 4, l’impact de la réalisation de la révision mineure de l’Unité 5, ainsi que par la diminution des frais d’énergie de 14% suite à l’évolution du prix d’achat du charbon.
Pour rappel, Taqa Maroc avait réalisé au terme du premier semestre 2016 un RNPG en accroissement de 5% à 467 MDH, contre 445 MDH une année auparavant.

 

 
Article précédent

Lydec à nouveau récompensée

Article suivant

Challenge 581