Aérien

L’aéroport Mohammed V perd du terrain

Les derniers chiffres de par l’Office national des aéroports (ONDA) le confirment : l’aéroport de la capitale économique est en train de stagner, ce qui profite à d’autres aéroports du royaume.


Dans les détails, les aéroports marocains ont accueilli un total de 3.528.465 passagers au cours des deux premiers mois de 2019, en hausse de 8,43% par rapport à la même période de l’année passée, d’après des données publiées, lundi, par l’ONDA.

L’aéroport Mohammed V, qui ne représente plus que 40% du volume global, a connu une quasi-stagnation avec 1.428.103 voyageurs (-0,05), alors que l’aéroport de Marrakech-Menara a augmenté sa part du trafic commercial à 26,07%, grâce à une croissance de 18,08% (919.713 passagers) à fin février 2019.

L’aéroport d’Agadir Al Massira a retrouvé des couleurs en février avec une progression de plus de 12% pour boucler les deux premiers mois de l’année sur une évolution de 9,28%, au moment où les autres principaux aéroport du pays ont signé des progression à deux chiffres en glissement annuel, à savoir Fès-Saiss (+17,08%), Tanger Ibn Battouta (+15,01%) et Rabat Salé (+18,91%).

Durant février dernier, le trafic domestique a affiché une nouvelle forte croissance de l’ordre de 15,43%, après une hausse spectaculaire en janvier dernier (+26,58%).

Avec 1.469.878 passagers accueillis, le trafic international a connu une hausse de 5,36% par rapport à février 2018, le marché européen représentant 81,1% de ce segment (+7,79%), tandis le marché maghrébin a renoué avec la croissance (+4,53%).

Concernant les mouvements d’avions durant le deuxième mois de l’année, il y a eu 14.494 mouvements, soit une hausse de 8,26%, l’aéroport Mohammed V s’accaparant une part de 43,97%, contre 22,69% pour Marrakech-Menara et 8,6% pour Agadir Al Massira.

Le trafic fret a, quant à lui, enregistré une augmentation de 16,49% en février dernier, avec un volume de 7.223,39 tonnes, contre 6.200,76 tonnes durant la période de référence de l’exercice écoulé.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Il fait l’actu : Mohamed El Kettani, PDG du groupe Attijariwafa bank

Article suivant

Attijariwafa bank met en vente des actifs récupérés auprès d’Alliances