Flash-ecoStartup

LaFactory fête sa première année d’incubation des startups au Maroc

Lors de l’ouverture officielle de LaFactory le 27 septembre 2017, Mehdi Alaoui, son fondateur, avait annoncé son ambition de positionner l’incubateur en tant qu’acteur fédérateur et facilitateur de l’écosystème entrepreneurial pour faire grandir l’Open Innovation au Maroc.


Un an après, jour pour jour, l’heure était au bilan pour l’équipe de LaFactory. Parmi les réalisations, 24 bons de commandes obtenus par ses startups technologiques de la part des grandes entreprises et plus de 60.000 collaborateurs internes de grandes entreprises sensibilisées à l’innovation et à la collaboration avec les startups. Ces résultats exceptionnels ont été possibles grâce à différents programmes conçus avec des partenaires clés et surtout des objectifs bien précis : plus de 85 événements organisés autour de l’entrepreneuriat et de l’innovation (talks, pitchs de startups, conférences, débats, etc.) en collaboration avec plusieurs acteurs de l’écosystème (Technopark, Mcise, SeedStars, JCI, Chambre Française de Commerce  et d’Industrie du Maroc, Groupement des Annonceurs du Maroc, etc.), 2 conférences internationales majeures : Empower18 et Afrikonnect (en partenariat avec Outlierz et le Mepi), une “Learning Expedition” qui a permis de faire découvrir l’écosystème d’innovation de la Silicon Valley aux participants du programme “SmartUp” de Attijariwafa bank, 3 programmes d’Open Innovation avec 3 grandes institutions : l’ONCF, la Royal Air Maroc et BNP Paribas. « C’était très important pour nous d’avoir un partenaire pour nous accompagner et nous ouvrir les portes d’un écosystème auquel on avait pas accès. Sans LaFactory, on aurait pas pu structurer ce hackathon », assure Laurent Dupuch, président du directoire de la BMCI.

Parmi les autres réalisations de cette première année d’existence, 10 startups créées directement à partir de ces programmes d’Open Innovation, 743 rendez-vous B2B entre startups technologiques et grands groupes privés et publics dans le cadre d’événements phares organisés par des acteurs associatifs et institutionnels (African Digital Summit du Groupement des Annonceurs du Maroc (GAM), Futur(e) in Africa de Cap Digital et Maroc Numeric Cluster, etc.), 1 programme d’accompagnement et de coaching “Scalerator” de 6 mois pour 24 startups incubées et accélérées 1 programme de subventions pour startups grâce à la labellisation de LaFactory par la Caisse Centrale de Garantie en tant que structure d’accompagnement de confiance. 2 startups ont pu bénéficier de subventions “Innov Idea” de 100.000  DH à 200.000 DH, 8 autres en cours de déblocage de subventions d’ici la fin de l’année et deux autres ont pu lever des fonds auprès d’investisseurs partenaires (SkyTrends, Outlierz). « On pense qu’on peut faire beaucoup plus que ce qu’on a fait pendant un an et accompagner davantage de startups. Aujourd’hui, on a créé tout un écosystème qui passe par l’inspiration, l’acculturation vers la transformation et jusqu’à l’accélération à travers une dizaine de programmes qui seront proposés aux corporates le lendemain de l’anniversaire « , soulingne Mehdi Alaoui.  Justement, à l’occasion de la célébration de sa première année d’existence, LaFactory a annoncé le lancement de deux nouveaux programmes. Le premier, les “Innovation Days”, sont des journées d’acculturation à l’innovation et à la collaboration avec les startups destinées aux collaborateurs des grands groupes qui souhaitent initier une démarche de transformation culturelle et digitale., tandis que les “Innovator’s Journey” se découlera sous forme de programme de formation qui repose sur 3 axes majeurs : la culture de l’innovation, la transformation digitale et les technologies de rupture.  »

Fort de ses apprentissages et de son retour d’expérience terrain dans l’innovation, LaFactory ambitionne aujourd’hui de se positionner en tant que partenaire stratégique des grands groupes qui veulent effectuer leur transformation digitale pour pour innover en continu. LaFactory by ScreenDy souhaite également répondre à une forte demande de la part de l’écosystème entrepreneurial d’innovation situé dans l’Afrique subsaharienne, notamment au Sénégal et en Côte d’Ivoire. Plusieurs pistes pour installer LaFactory by ScreenDy dans ces pays sont à l’étude en ce moment même. « J’ai un dernier message à partager : j’invite tous les acteurs à travailler main dans la main. En Tunisie, les acteurs se sont fédérés et ont mis en place le Startup act. C’est à notre tour de suivre l’exemple pour avoir un meilleur avenir pour nos startups », conclut le fondateur de LaFactory.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Mezouar appelle les chefs d’entreprises à un changement de paradigme

Article suivant

Il fait l'actu : Mohand Laenser, secrétaire général du Mouvement populaire