Entreprises & Marchés

Lafarge Maroc restructure son offre


Dans un contexte assez morose pour le secteur, Lafarge Maroc, lance une grande restructuration de son offre pour maintenir ses parts de marché. Le cimentier vient de lancer une nouvelle gamme de solutions innovantes pour la construction.

Lafarge Maroc s’implique davantage. Après avoir lancé en décembre dernier, « Kafilat Takwine Lafarge », une caravane de sensibilisation aux bonnes pratiques de construction, couplée d’un programme de formation qualifiante dédiée aux maçons et autres ouvriers du bâtiment, le cimentier ne cesse de multiplier les initiatives visant un seul objectif: «construire des villes meilleures». La filiale de la SNI et du groupe français Lafarge ne veut plus se contenter de son rôle de simple fabricant de matériaux de construction, elle entend aller au delà, être à l’écoute de tous les acteurs du monde de la construction, afin de leur apporter des solutions innovantes. Le cimentier compte, ainsi, se différencier de la concurrence, pour mieux se repositionner sur le marché. C’est pour cela que depuis plusieurs mois, l’entreprise dirigée par Saâd Sebba multiplie ses offres. Lafarge Maroc vient, en effet, de mettre sur le marché une nouvelle gamme de ciment et de plâtre. « Le monde de la construction est en train de changer profondément et si on veut rester le leader de ce secteur, il faut absolument qu’on revoit la manière dont on procède. C’est pour cela qu’on a décidé de revoir notre positionnement », a expliqué Saâd Sebbar, lors de la conférence de presse pour le lancement de la nouvelle offre de Lafarge Maroc le 12 juin à Casablanca. «En fait, on est en train de modifier progressivement notre business model dans le but d’élargir notre terrain de jeu », a-t-il ajouté. Il faut dire que la conjoncture actuelle dans le secteur appelle vraiment à prendre des initiatives pour pouvoir maintenir le cap. En effet, à fin mai, les ventes cumulées de ciments ont reculé de 3,37% par rapport aux cinq premiers mois de l’année passée, pour s’établir à quelque 6,19 millions de tonnes, contre 6,4 millions de tonnes en 2013, selon les statistiques du Ministère de l’Habitat. La même source précise que la baisse enregistrée au mois de mai a été considérablement plus importante que la moyenne des quatre premiers mois de 2014. C’est dire donc que le secteur est en baisse de régime et qu’il faille prendre des mesures idoines. « Notre secteur passe par des moments un peu difficiles et dans ces conditions, il y a deux attitudes pour une entreprise. Soit, on patiente et on attend le retour de la croissance ou on voit cela comme l’occasion de prendre du recul pour regarder ce qu’on fait moins bien, et comment on peut faire mieux que les autres », a souligné l’administrateur directeur général de Lafarge Maroc. Dans sa nouvelle vision de Lafarge Maroc, l’innovation prend toute sa place.  

L’innovation, pierre angulaire de la nouvelle stratégie du groupe 

En témoigne la nouvelle gamme de ciments et de plâtres que la filiale de la SNI et du groupe Lafarge, va lancer sur le marché fin juin. Il s’agit de «Dwam 55» et « préfa ». Le premier est un ciment de haute qualité, destiné à la réalisation des structures porteuse, et surtout, permettant de décoffrer rapidement et d’accélérer la construction. Le second produit « Préfa », quant à lui, permet d’améliorer la productivité. C’est une gamme de produits qui répond, non seulement, aux attentes des professionnels de la construction, mais aussi des particuliers qui envisageraient de construire eux-mêmes leur propre maison. Il faut souligner que l’une des particularités de cette offre réside dans le fait que les sacs sont structurés par usage (fondations, poutres et poutrelles, mortiers, chapes et dalles, enduits), avec différents coloris pour mieux les distinguer. Le management de l’entreprise a d’ailleurs fait remarquer que l’auto-construction représente, au Maroc, près des 2/3 des logements construits, assurant que son objectif est de faciliter la tâche au consommateur final. « L’innovation est le maître mot de ce nouveau cap. Il s’agit d’une nouvelle contribution à la construction de villes meilleures. Nous développons à travers cette nouvelle gamme des systèmes constructifs, des produits innovants répondant aux enjeux de l’urbanisation», a précisé Saâd Sebbar. Soulignons que Lafarge Maroc a également lancé au mois de mai une nouvelle offre pour le logement social, dénommé Smart Building System, un ensemble de solutions innovantes destinées pour ce segment. D’autres offres devraient aussi voir le jour incessamment. Pour rappel, le cimentier a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 5,05 milliards de DH et un résultat net de 1,4 milliard en 2013, avec une part de marché de 35% que Lafarge Maroc compte maintenir nonobstant la baisse de régime du secteur, grâce à ses offres innovantes. 

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traite et les analyse. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Développement régional et la création d’emplois : L’OCP intègre le Regional Entrepreneurship Acceleration Program du MIT

Article suivant

Attijariwafa Bank célèbre la 5ème promo des lauréats du Master International