IT

AITEX : faire du numérique un moteur de croissance en Afrique

L’évènement de deux jours donnera l’occasion à tous les acteurs du continent et d’ailleurs de débattre des dernières innovations du secteur IT et de leurs impacts économiques et sociétaux.


Le coup d’envoi de l’évènement phare du secteur IT a été donné ce jeudi 24 octobre 2019, à Rabat. Pour cette quatrième édition de l’Africa IT Expo (AITEX), la Fédération des Technologies de l’Information, des Télécommunications et de l’Offshoring (APEBI) mise sur l’innovation, les technologies avancées, les conférences inspirantes et les expériences inédites.

Ce Business Forum international, organisé en partenariat avec l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) et l’Agence de développement digital (ADD), est entièrement dédié aux technologies de l’information. La thématique choisie pour cette édition est : « Faire du numérique une nouvelle ressource de l’Afrique et un moteur de croissance ». Deux pays sont à l’honneur durant les deux jours de cet évènement : la République du Congo et la République Populaire de Chine. « Il faut que nos gouvernements prennent conscience des opportunités qu’offre la disruption technologique », a insisté Saloua Karkri Belkeziz, présidente de la Fédération, lors de son mot d’ouverture.

L’AITEX donnera ainsi l’occasion à tous les acteurs du continent et d’ailleurs de débattre des dernières innovations du secteur IT et de leurs impacts économiques et sociétaux. Quatre thématiques principales seront abordées, à savoir Citizen Centric, futur du travail, innovation inversée et DeepTech. D’autres thématiques seront également traitées sous forme de workshops, telles que la Blockchain, la Cybersécurité et le Digital Banking. « Le thème de cette année est fort intéressant. Le digital est en mesure de favoriser l’inclusion sociale. Il a permis un saut qualificatif remarquable. Le mobile payment, par exemple, permet à plusieurs franges de la population de mieux participer à la vie normale », note Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Economie numérique.

Comme à l’accoutumée, l’évènement offrira de multiples opportunités aux entreprises et start-ups de développer leurs réseaux, débattre de nouvelles idées et rencontrer de nombreux donneurs d’ordre. Au menu également, l’exposition « Village Tech », vitrine des technologies mondiales et de l’innovation où les exposants et les start-ups présenteront leurs produits, technologies et services.

 
Article précédent

Clôture de compte : les règles sont mieux définies

Article suivant

2 milliards d’Euros pour une raffinerie au Maroc