Afrique

L’Algérie rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc

L’Algérie, par la voix de son ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a annoncé ce mardi 24 août la rupture de ses relations diplomatiques avec le Maroc.


« L’Algérie a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc à partir d’aujourd’hui », a déclaré Ramtane Lamamra au cours d’une conférence de presse à Alger. Lamamra a lu une déclaration au nom du président de la République Abdelmadjid Tebboune . L’annonce intervient une semaine après la réunion du haut conseil de sécurité, qui a décidé de revoir les relations entre les deux pays.

Pour sa part, le Royaume du Maroc a pris note de la décision unilatérale des autorités algériennes de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc, indique mardi soir le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger. Le ministère souligne que le Maroc regrette cette décision complètement injustifiée mais attendue –au regard de la logique d’escalade constatée ces dernières semaines– ainsi que son impact sur le peuple algérien. Le Maroc, ajoute la même source, rejette catégoriquement les prétextes fallacieux, voire absurdes, qui la sous-tendent.

Lire aussi | Gazoduc Maghreb-Europe : l’Algérie se mettrait dans une mauvaise position en cas de non renouvellement du contrat avec le Maroc

Quant à lui, le Royaume du Maroc restera un partenaire crédible et loyal pour le peuple algérien et continuera d’agir, avec sagesse et responsabilité, pour le développement de relations intermaghrébines saines et fructueuses.

[Avec MAP et APSL]

 
Article précédent

La SNEP lésée par la suspension des livraisons d'oxygène

Article suivant

Covid-19. La suspension des tests salivaires Gigalab estomaque les pharmaciens