Immigration

L’Allemagne pointe le Maroc du doigt

« On ne peut pas obtenir simplement une aide et ne pas accepter le retour de ses propres ressortissants qui n’ont pas pu obtenir l’asile du moment qu’ils n’ont pas de raisons pour fuir leurs pays », tranche le vice-chancelier allemand Sigmar Gabriel dans une interview accordée à la chaîne de télévision allemande ARD. En effet, des mesures ont été prises par l’Allemagne pour rapatrier le plus rapidement les demandeurs d’asile marocains et algériens, en les plaçant notamment dans des centres spécifiques de rapatriement. Cette décision fait suite aux événements de Cologne, en Allemagne, lors du nouvel an, suscitant ainsi une vague d’indignation.


Ainsi, l’Allemagne passe à l’offensive et brandit un accord déjà existant entre Berlin et Alger sur le retour des migrants sans papiers. « L’Allemagne est prête à accorder un soutien économique à ces pays, mais seulement dans la mesure où leurs gouvernements feront preuve de justice et permettront l’entrée sur leurs territoires aux citoyens qui n’ont pas eu le droit d’obtenir l’asile chez nous » a indiqué le ministre allemand.

A noter que selon le ministère de l’Intérieur allemand, le nombre de demandeurs marocains en Allemagne s’est élevé à 2.896 en décembre contre 368 en juin dernier. L’Allemagne a déjà accueilli près de 1,1 million de réfugiés en 2015. La crise migratoire actuelle semble être la plus grave depuis l’époque de la Seconde Guerre mondiale.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Aéronautique : le site d'Hexcel au Maroc coûtera 20 millions de dollars

Article suivant

"Leila Alaoui, ton travail parlera de toi pour l'éternité"