Automobile

L’allemand Kromberg & Schubert crée 3 000 emplois à Kénitra

Le groupe allemand de câblage automobile Kromberg & Schubert a officiellement inauguré, hier, à Kénitra une nouvelle usine, réalisée pour un investissement de 450 millions de DH. Elle devrait générer plus de 3 000 emplois.


La cérémonie d’inauguration de la filiale de la firme allemande, située dans l’Atlantic Free Zone Kénitra, s’est déroulée en présence du ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, du ministre de l’Énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah, du ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle, Mohamed Yatim, et du PDG de l’équipementier allemand Hans-Otto Kromberg.

Implantée sur une superficie de 27.000 m², l’usine qui répond aux standards internationaux d’excellence industrielle est spécialisée dans la fabrication des faisceaux électriques utilisés pour équiper l’industrie automobile.

L’inauguration de la première usine Kromberg & Schubert au Maroc permettra de renforcer l’employabilité dans la région et contribuera à la promotion de la vie économique dans la ville de Kénitra, a indiqué le président-directeur général du groupe allemand de câblage automobile Kromberg & Schubert, Hans-Otto Kromberg.

S’exprimant à l’occasion de la cérémonie d’inauguration de la filiale de la firme allemande, située dans l’Atlantic Free Zone Kénitra, Kromberg a souligné que la mise en place de cette structure va contribuer au développement de la région et de son tissu industriel, notamment en générant des emplois.

Pour sa part, le ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, s’est félicité de l’implantation du groupe allemand au Maroc, soulignant que cet investissement qui contribue à densifier l’écosystème de câblage, mis en place dans le cadre du Plan d’accélération industriel (PAI), atteste encore une fois de l’intérêt porté par un équipementier de renom et témoigne de la compétitivité d’un secteur qui réalise de très bonnes performances aussi bien en matière de création d’emploi qu’en termes d’export.

De son côté, le ministre de l’Énergie, des Mines, de l’Eau et du Développement durable, Aziz Rabbah, a relevé que l’économie nationale devrait se baser sur les économies locales et régionales mettant en avant l’attractivité de cette zone industrielle, classée troisième à l’échelle nationale au niveau des investissements.

Kromberg & Schubert emploie plus de 48.000 personnes sur plus de 40 sites. Il s’agit de l’un des leaders mondiaux dans la fourniture de systèmes électriques de câblages et de composants en plastique pour l’industrie automobile.

L’investissement considéré comme porteur pour l’industrie automobile se traduit par une forte montée en gamme et reflète la détermination de la direction à répondre au mieux aux besoins de ses clients en renforçant sa proximité industrielle, indique-t-on auprès du ministère de l’industrie, du commerce et de l’économie numérique.

Depuis le lancement de ce projet, près de 40 millions d’euros ont été investis sur le site de Kromberg & Schubert Kénitra, un investissement qui a notamment porté sur le bâtiment, l’achat du matériel technique nécessaire pour la fabrication du câblage automobile et l’aménagement des espaces de travail.

Kromberg & Schubert est leader mondial dans la fabrication du câblage et des faisceaux électriques destinés à l’industrie automobile. Sa filiale marocaine, fondée en 2016, compte déjà parmi les acteurs majeurs dans le tissu industriel national.

 
Article précédent

Africa Security Forum : Rabat, capitale africaine de la sécurité

Article suivant

Paiement mobile : la bataille pour les parts de marché peut enfin commencer