Automobile

Tanger Automotive City : l’allemand Prettl Automotive nourrit de grandes ambitions

Tanger Automotive City accueille un nouvel investisseur. Il s’agit de l’industriel Prettl Automotive, qui a inauguré à Tanger le 2 avril dernier son usine de 8.600 mètres carrés.


Selon le top management, cette usine s’intéresse à de nouveaux processus à côté du câblage standard comme la technologie des capteurs, l’industrie électronique et la technologie d’injection. « Cette implantation atteste, encore une fois, de l’attractivité du Maroc en tant que plateforme mondiale de production et d’exportation de l’industrie automobile.

La mise en place du centre d’ingénierie et de développement contribuera fortement à la montée en gamme des activités de Recherche & Développement dans le secteur », a, pour sa part, souligné Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie.

« Nous sommes fiers d’apporter certaines nouvelles technologies plus avancées au Maroc et de faire de notre site un des meilleurs benchmarks du groupe. Nous créons non seulement des emplois dans le secteur de la production, mais également dans l’ingénierie. Nous sommes reconnaissants du soutien que nous avons reçu des autorités locales pendant la phase de construction et satisfaits par tous les talents et la main-d’œuvre motivée que nous avons recrutés localement pour la première phase de notre projet », a assuré Said Mrabet Ibrahimi, directeur général de Prettl Automotive Morocco.

Notons que l’usine est située dans la plateforme industrielle Tanger Automotive City, au sein d’un écosystème fort d’une centaine d’équipementiers automobiles, et adossée au complexe portuaire Tanger Med, l’un des plus importants d’Afrique, avec des connexions clés vers l’Europe et l’Amérique. Il s’agit là de la première tranche de cette usine, qui a nécessité un investissement de pas moins de 130 millions de DH pour une capacité de production estimée à 15 millions de pièces.

Force est de noter que Prettl Automotive Morocco voit grand et a d’ores et déjà prévu un terrain mitoyen pour les besoins d’extension futurs, puisqu’à terme, la superficie totale de l’usine sera de 26.000 m2. « Une option qui pourrait être prise plus tôt que prévu vu la demande croissante en options et en fonctions numériques et digitales des constructeurs et plus encore avec les véhicules connectés et autonomes de demain », a confié le top management. Pour rappel, le secteur du câblage au Maroc représente 82000 emplois.

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Challenge #691

Article suivant

Royal Air Maroc inaugure sa nouvelle ligne Casablanca-Miami