Les notes de Challenge

L’AMDH aveuglée

L’Association Marocaine des Droits de l’Homme, tenue par les gauchistes, brouille souvent son message, par l’instrumentalisation des droits de l’homme. Si on ne peut que saluer ses positions en faveur des libertés, d’autres attitudes sont moins évidentes.


La dernière en date c’est le soutien aux hooligans des FAR, incriminés pour le « jeudi noir ». Réclamer un procès équitable est le devoir de tout démocrate. S’associer aux familles qui plaident pour la libération de tous les détenus, estimant qu’ils sont tous innocents est inacceptable. En face, il y a des victimes innocentes. Les dégâts matériels sont importants, des femmes ont été agressées sexuellement en pleine rue, des gens ont été tabassés alors qu’ils rentraient de leur travail. C’est à la justice de déterminer les responsabilités des prévenus dans ces faits. Réclamer leur libération, n’est pas digne d’une association des droits de l’homme, par contre, défendre leur droit à un procès équitable est la vocation même de l’AMDH.

 
Article précédent

Solaire : les délais tenus

Article suivant

L’Hôpital public, une exception marocaine de plus