Immobilier

L’américain Hill International accompagne Attijariwafa bank dans son mégaprojet Borj Attijari

L’ingénieriste américain Hill International prend pied au Maroc. Et c’est à travers un gros contrat que ce multi-spécialiste des études d’ingénierie en bâtiment, environnement, énergie, transport et industrie, fait son entrée sur le marché du bâtiment marocain. En effet, le groupe Attijariwafa bank vient de confier à Hill International l’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) de son futur siège Borj Attijari à Casablanca Finance City. Aussi, des experts de nationalités multiples montés rapidement par l’américain basé à Philadelphie, sont déjà à pied d’œuvre pour accompagner leur client marocain dans les différentes étapes de ce méga-projet, à commencer par la sélection en cours du cabinet d’architecte dans le cadre d’un appel d’offres international.


Mais pourquoi donc un cabinet américain alors que l’ingénierie marocaine a atteint un niveau de maturité et reconnaissance à l’échelle continentale, voire internationale? Il faut dire que Borj Attijari n’est pas un bâtiment comme les autres. Il s’agit d’un immeuble à grande hauteur (dit IGH) de plus de 100 m qui totalise près de 55.000 m² de surfaces couvertes et que le maître d’ouvrage souhaite construire selon les derniers standards en matière d’efficacité énergétique. Le tout, pour un coût de plus d’un milliard de DH. Aussi, le champion national de la banque et de l’assurance a voulu faire appel à un cabinet de renommée internationale à la technicité avérée dans ce genre d’ouvrage.

Pour rappel, Hill International est un groupe côté à la bourse de New York avec une capitalisation de près de 250 millions de dollars (près de 2,5 milliards de DH). Le Maroc représente sa cinquième implantation en Afrique après l’Afrique du Sud, l’Algérie, la Libye et l’Egypte et vient de porter sa présence à l’international à 41 pays où il emploie plus de 4500 collaborateurs. A fin 2016, cet ingénieriste a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 631 millions de dollars (près de six milliards de DH) pour un résultat opérationnel de 31 millions de dollars.

 
Article précédent

OiLibya rénove son usine de Casablanca

Article suivant

Renault Trucks lance le K Xtrem à Marrakech