Enseignement

L’American Academy Casablanca : un enseignement par projet

L’American Academy Casablanca tisse sa toile dans le Royaume. La prestigieuse école américaine a axé son système éducatif sur le Project Based Learning, et enrichit chaque année son offre pour être totalement en phase avec les différentes mutations du monde actuel. L’AAC, qui dispense ses cours de la maternelle jusqu’au lycée, prépare d’ailleurs la deuxième phase de son développement au Maroc, et même au-delà des frontières marocaines.   


Nichée en plein cœur de la ville verte de Bouskoura, l’American Academy Casablanca (AAC) tisse sa toile dans le Royaume. Connue pour la qualité de son enseignement basé sur le Project Based Learning, cette école américaine, fondée en 1996 par Dr. Saïd Kouhaila, ne cesse de séduire année après année. Aujourd’hui, elle est devenue une référence sur le plan national, accueillant entre 150 et 170 nouvelles admissions annuellement, après un processus d’admission très rigoureux.

Les élèves de l’American Academy Casablanca, accréditée et reconnue par l’Etat marocain, sont issus de 40 nationalités différentes, preuve que les dirigeants ont fait de la diversité un point central de la vision de l’école. « L’American Academy Casablanca est une école américaine accréditée (AdvancED. Nous offrons un cursus américain aux apprenants marocains. Et ils reçoivent les mêmes diplômes que les élèves américains aux Etats-Unis, à la fin du lycée. Donc, c’est comme s’ils étaient allés directement étudier aux Etats-Unis. Et, il est clair que cela constitue un gros avantage en ce qui concerne les admissions pour les universités après le BAC », explique d’entrée, Dr. Patrick Miller, Member of the board of American Academy Casablanca.

L’école américaine continue d’étoffer son offre pour satisfaire au mieux les exigences des parents d’élèves. Pour ce faire, l’AAC est actuellement dans une procédure d’autorisation pour pouvoir offrir le BAC international également à ses élèves.

Un enseignement de qualité

«Notre principal atout est le modèle du Project Based Learning (PBL) que nous avons adopté, car nous voulons que nos apprenants soient totalement engagés dans le processus d’apprentissage. Il faut qu’ils soient capables de trouver des solutions à leurs problèmes par eux-mêmes. Le professeur n’est là que pour superviser et apporter de l’aide, uniquement quand c’est nécessaire et c’est à l’élève de trouver la solution. C’est un modèle d’apprentissage qui a fait ses preuves dans plusieurs pays du monde et que nous pratiquons au Maroc avec beaucoup de succès. Le Project Based Learning permet aussi de développer des aptitudes sociales, telles que l’esprit d’équipe étant donné qu’ils sont amenés tous ensemble à trouver une solution à un problème donné», assure David Flaschberger, directeur de l’American Academy Casablanca.

Notons que le PBL est axé sur les 5C (Communication, Collaboration, Creativity, Community and Critical thinking). Pour être en phase avec cette vision, le corps professoral de l’AAC est également bien étoffé et composé de pas moins de 20 différentes nationalités. «Cela témoigne de notre vision globale de l’éducation», renchérit Sean Licata, Directeur adjoint de l’American Academy Casablanca. Afin de renforcer son statut à l’international, l’AAC s’est appliquée ces dernières années à renforcer ses partenariats avec de nombreuses institutions, notamment en Europe, au Canada et aux Etats-Unis.

L’école a aussi obtenu plusieurs accréditations internationales ces dernières années, au rang desquelles l’AdvancED-USA en 2018. Une reconnaissance décernée par le North Central Accreditation Association for Colleges and Schools et qui couvre les cinq prochaines années. « Nous avons aussi un partenariat avec le Council of International Schools (CIS) basé en Europe, ainsi qu’une accréditation régionale des Etats-Unis qui nous permet de délivrer des diplômes américains à nos élèves », soutient Sean Licata.

Pour sa part, Dr. Yasmine Hasnaoui, directrice des Admissions et des Relations publiques, insiste sur les valeurs qui font le bien-fondé de l’AAC et qui lui permet d’être totalement en phase avec la nouvelle vision de l’éducation nationale prônée par SM le Roi Mohammed VI. « L’éducation marocaine s’inscrit aujourd’hui dans une nouvelle vision basée sur les valeurs et aussi sur les langues. Et donc, les parents aujourd’hui sont en quête d’établissements permettant à leurs enfants de maîtriser les langues à l’école. Et à l’AAC, nous mettons déjà l’accent sur les valeurs et les langues comme étant des priorités incontournables », assure-t-elle.

Force est de souligner que les nouvelles technologies font également partie intégrante du système éducatif de l’AAC, qui dispose de plusieurs programmes mettant l’accent notamment sur l’innovation (Classe de robotique, interactive learning online, etc.). Enfin, notons que l’AAC prépare ses élèves à un accès aux meilleures universités américaines, européennes, canadiennes et anglaises avec des bourses. Sur la période 2018-2019, le total des bourses a d’ailleurs atteint 2 millions de dollars.

 
Article précédent

Le prix de référence cible du blé rendu moulin fixé à 280 DH le quintal

Article suivant

Exportation des pastèques marocaines : une hausse de près de 300%