ALE Maroc/USA

L’Amith s’accroche à la flexibilité aux règles d’origine


Les textiliens marocains s’activent pour obtenir la reconduction des clauses de flexibilité aux règles d’origine stipulées dans l’accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats-Unis (TPL-Tarif Preference Level) qui arrivent à échéance fin décembre 2015. L’association marocaine des industries du textile et de l’habillement (Amith) s’est même offert les services d’un cabinet américain de lobbying qui mènera une action à cet effet. A suivre.

 
Article précédent

Marks & Spencer renégocie son retour au Maroc

Article suivant

CGEM : La dream team de Bensalah