Environnement

Lancement du programme ClimOliveMed avec la contribution du Maroc

La résilience des agrosystèmes oléicoles et leur adaptation au changement climatique sont au cœur du programme ClimOliveMed, lancé jeudi, réunissant plusieurs acteurs du bassin méditerranéen, dont le Maroc.


Ce programme visera à répondre aux objectifs de développement durable et de promotion de la recherche scientifique sur l’oléiculture selon une méthode d’anticipation, qui tient compte du climat méditerranéen, indique le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique dans un communiqué.

Lire aussi | Le Maroc compte développer une industrie de drones kamikazes pour Israël

Fruit d’une collaboration avec des partenaires de France, d’Espagne et d’Italie, aux côtés de l’Institut Agropolis, le programme a été lancé lors d’une vidéoconférence à laquelle ont participé le ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Saaïd Amzazi, le secrétaire permanent de l’Académie Hassan II des sciences et de la technologie Omar Fassi-Fehri, et le directeur de l’Institut national de la recherche agronomique Faouzi Bekkaoui.

Lire aussi | Conseils des régions. Le RNI, le PAM et l’Istiqlal se partagent la présidence

S’exprimant à cette occasion, Said Amzazi a déclaré que « les agrosystèmes oléicoles constituent un enjeu national majeur puisqu’ils représentent environ 5% du PIB du pays, une question régionale pour le bassin méditerranéen qui abrite plus de 90% des oliveraies dans le monde et, enfin, un enjeu mondial compte tenu de l’augmentation continue de la demande internationale de cette huile. »

 
Article précédent

Le Maroc compte développer une industrie de drones kamikazes pour Israël

Article suivant

Nouveauté Volkswagen Golf 8. Elle prend de la hauteur