Habillement

LC Waikiki : un investissement additionnel de 100 MDH au Maroc

Malgré la crise du Covid-19, l’investissement au Maroc de LC Waikiki ne faiblit guère. En effet, si plusieurs enseignes de prêt à porter, de luxe ou de produits de grande consommation ont reporté aux calendes grecques leurs projets de développement dans notre pays, ce spécialiste turc de la mode abordable vient, lui, d’injecter quelques 100 millions de dirhams dans sa filiale LC WAIKIKI Retail MA pour financer une nouvelle étape de son expansion. Une opération qui hisse à près de 400 millions de dirhams, le total des investissements en fonds propre au Maroc cumulés par l’entreprise contrôlée par la famille turque Kucuk.


Lire aussi |Tests du Covid-19 : le Maroc entre au top 40 mondial

Il faut dire que depuis son implantation au Maroc en 2012, ce groupe qui fait partie des 25 compagnies turques les plus importantes en termes de taille, y a multiplié les investissements que ce soit dans la logistique ou dans le réseau de distribution qui a atteint 35  points de vente dont un flagship de 800 m² au centre Al Mazar à Marrakech. Un réseau qui couvre, depuis l’implantation il y a quelques semaines à peine dans la capitale des provinces du sud, plus d’une dizaine de villes marocaines (Casablanca, Mohammedia, Rabat, Marrakech, Tanger, Tétouan, Oujda, Meknès, El Jadida, Fès et Laâyoune).

Lire aussi |Nouvelle politique d’import-substitution : des défis et des opportunités à saisir

Il est à rappeler que LC Waikiki a été créée en France en 1985, avant de devenir une marque turque en 1997. Avec un chiffre d’affaire de 3 milliards d’euros (plus de 33 milliards de DH), son offre de produits commercialisé dans un réseau de plus de mille points de vente à travers une quarantaine de pays, est des plus larges et porte sur les vêtements pour hommes, femmes, adolescents, enfants, bébés et femmes enceintes, ainsi que des produits pour le sport, des vêtements de grande taille et des collections classiques. Au Maroc, ce groupe cherche à se hisser au rang de leader du prêt à porter. Pari ambitieux quand on sait que son concurrent sur le segment de la femme, en l’occurrence la marque maroco-marocaine Marwa, compte, déjà, pour sa part, plus de 60 points de vente…certes après 17 ans d’existence.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Tout ce qu'il faut savoir sur la reprise de la Botola Pro

Article suivant

Air Arabia Maroc reprend ses vols