ImportantSport

Le 6 avril ou quand le Maroc offre au monde une journée internationale pour le sport

Le sport, vecteur de paix entre les pays et pratique indispensable pour la préservation et le maintien d’une bonne santé a eu la place qu’il mérite depuis que les Nations-Unis y ont consacré, au 6 avril, une journée mondiale, sur proposition du Marocain Kamal Lahlou, vice-président du Comité National Olympique (CNOM).


« Cette journée internationale pour le sport n’est pas seulement un moment de célébration des valeurs portées par cette activité. Depuis l’antiquité, les compétitions sportives étaient liées à l’idée de paix. Les Grecs cessaient toutes les guerres durant les jeux. Plus proche de nous, des rapprochements entre pays ennemis ont eu lieu à l’occasion d’événements sportifs », explique Lahlou. Cette journée, poursuit-il, doit aussi servir de levier de la mobilisation de tous pour la pratique de l’activité physique. Il est établi que c’est le meilleur moyen de prévenir plusieurs maladies graves, car le sport ne se résume pas aux compétitions des élites, mais concerne les milliards de terriens. L’humanité.

En effet, c’est au second forum international tenu à Genève entre le CNOM et l’ONU, tenu le 22 mai 2011, que le représentant marocain suggérait la création de cette journée. L’idée a eu le soutien du secrétaire général de l’ONU, à l’époque Ban-Ki-Moon. Deux années plus tard, le processus onusien aboutira en août 2013. Le 23 du même mois, l’Assemblée Générale de l’ONU a adopté à l’unanimité la décision de la création de cette journée.

Depuis, la date du 6 avril est devenu incontournable et constitue un véritable appui à l’essor et la promotion du sport. Une décision qui rend justice au sport, vecteur de développement et activité porteuse de valeurs de paix et de tolérance.

Et c’est ainsi que le mouvement olympique marocain, par l’intermédiaire de Kamal Lahlou, a rendu un grand service à l’olympisme universel.

Au Maroc, cette belle tradition est célébrée depuis 5 ans déjà et fut à chaque fois « une réussite ». Après Casablanca en 2014, Berkane en 2015, Ouazzane en 2016, Tiznit en 2017, ou à Jmaat S’haim en 2018, le choix a été porté cette année sur la ville de Benslimane, réputée pour son micro-climat idéal pour la pratique du sport.

En effet, l’Association Marocaine Sport et Développement (AMSD) renouvelle son engagement et son rendez-vous annuel et célèbre la journée comme les autres.

Au programme, des matchs de basketball, handball, volleyball, football, tennis de table, pétanque, aérobic et fitness, karaté, taekwondo, judo, kids athletics, marche. Un village sera également consacré aux partenaires et aux sports d’exhibition, notamment les sports urbains (roller, skate, trottinettes, parkour, free style foot, capoeira…) et boxe.

Cette 6ème édition est encouragée par le Comité International Olympique et l’Organisation des Nations-unies au Maroc. Elle bénéficie également du soutien du ministère de la Jeunesse et des Sports, garant de sa pleine réussite.

Cette année sera aussi l’occasion d’annoncer le lancement de l’Association pour la Promotion du Sport en Entreprise au Maroc (APSEM).

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

ONCF : "YALLA", plusieurs destinations à petit prix

Article suivant

L'équipe marocaine sacrée aux Olympiades panafricaines des mathématiques 2019