Il fait l'actu

Le Britannique Alok Sharma nommé président de la COP26

Le Britannique Alok Sharma a été nommé jeudi président de la COP26, qui se tiendra en novembre à Glasgow (Ecosse), a annoncé le gouvernement britannique. Sharma remplace ainsi Claire Perry O’Neill, congédiée le mois dernier, à la tête de la 26ème Conférence des Nations Unies sur le climat.


Le nouveau président de la COP26 devient également ministre chargé des Entreprises, de l’Energie et de la Croissance propre, dans le cadre du remaniement opéré par le Premier ministre Boris Johnson.

Alok Sharma, 52 ans, occupait jusqu’ici le poste de ministre au Développement international au sein du gouvernement Johnson. Kat Kramer, responsable du climat au sein de l’ONG « Christian Aid », a salué la nomination d’Alok Sharma, même si elle survient, selon elle, « tard dans le processus ». En plus de s’atteler à la lutte contre le changement climatique au niveau mondial, il doit aussi « remettre de l’ordre au Royaume-Uni et promouvoir des politiques permettant d’accélérer la décarbonisation » du Royaume-Uni, a-t-elle souligné.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

« Ach Waqe3 » : l’actualité décryptée par Jamal Berraoui

Article suivant

Green Energy Park décroche un gros projet en Côte d’Ivoire