Industrie

Le canadien Exco Technologies lance une 2ème usine au Maroc

Pour ses vingt ans d’existence au Maroc, le groupe canadien Exco Technologies compte s’offrir une nouvelle unité de fabrication.


L’industriel basé à Markham (province de l’Ontario) qui conçoit, développe et fabrique des matrices, des moules, des composants et des équipements consommables pour les industries de la coulée sous pression, de l’extrusion et de l’automobile, vient de lancer la construction d’une deuxième usine proche du site actuel situé à Tanger Free Zone.

L’entrée en service en 2020 de cette nouvelle unité qui s’étend sur un terrain d’un hectare et qui nécessitera un investissement de près de 100 millions de dirhams, viendra renforcer considérablement la capacité de production de Polydesign Systems qui se spécialise dans la fabrication d’accessoires internes pour automobiles, dont notamment des filets spéciaux.

Il faut dire que depuis sa création en 2001, Polydesign Systems n’a eu cesse de se développer et d’agrandir progressivement sa première unité qui s’étalait initialement sur un terrain de 8.000 m² avant de doubler de taille en 2009 et de dépasser la barre de 20.000 m² en 2017.

Quant aux effectifs de cette première et seule filiale africaine à ce jour du groupe Exco Technologies ils ont également connu une évolution exponentielle pour atteindre, à fin 2018, près de 2.000 salariés soit plus de la moitié de la division Polydesign (qui porte l’essentiel de l’activité automobile du groupe) dont le dispositif industriel compte, outre le Maroc, une filiale en Bulgarie et d’autres sites en Amérique du Nord.

Rappelons que le groupe Exco Technologies est coté à la bourse de Toronto. A fin 2018, son chiffre d’affaires consolidé est de 576 millions de dollars canadiens (4,15 milliards de dirhams) pour une marge nette de plus de 7%. Quant à la filiale marocaine qui compte une trentaine de clients (dont quelques grandes références comme BMW, Ford, Audi et General Motors, elle a dépassé la barre des 350 millions de dirhams de chiffre d’affaires.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

50 femmes qui comptent au Maroc : Maria El Fassi, Managing Director Maghreb de Jumia Food

Article suivant

Ile Maurice : la banque des Mascareignes devient BCP Bank