Les notes de Challenge

Le cirque des élus

Ils sont tous les deux membres du mouvement populaire et élus de la Nation. Pour un désaccord, ils se sont d’abord injuriés, puis entamés un match de boxe, lors d’une séance publique du Parlement.


Ces comportements, ridicules, sont en fait tragiques. Ils poussent les citoyens vers le mépris de la politique et le désintérêt de la chose publique. C’est un véritable handicap pour la construction démocratique. Les groupes parlementaires ne réagissent pas, alors qu’il leur faudrait sévir en excluant les députés voyous.

Les listes désormais disponibles, des élus absentéistes, démontrent que les voyous, sont les moins impliqués dans le travail législatif. Il faut que le texte déontologique, réclamé par le roi, prévoit le refus de tous les partis d’accorder « la tazkia » à ces énergumènes indignes de représenter les citoyens d’un pays comme le Maroc.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

La RADEMA contre l’investissement 0/10

Article suivant

L’OCP, entreprise citoyenne