Economie

Le Community Management : cherchez l’expert !

Un business rentable qui attire les investisseurs, qu’ils soient experts ou non !


Le Community Management est devenu en l’espace d’à peine trois années, une fonction importante pour les entreprises. Plus que cela, il a été érigé en un vrai business attirant des investisseurs de tous bords qui ont senti le bon filon. Le Maroc ne fait pas exception. Loin de là. Il a connu une floraison d’agences spécialisées dans le Community Management. Est-ce un véritable secteur en devenir ? «C’est un nouveau secteur dans la mesure où les fonctions sociales génératrices de conversations doivent être pensées à tous les niveaux des services de l’entreprise, en fonction de ses objectifs et surtout des clients auxquels elle s’adresse», explique Frédéric Bonnard, Cofondateur et Business Development d’Alias Community filiale du groupe Outsourcia, qui compte parmi ses clients des marques de renom comme Méditel, Peugeot, Porsche, Audi, Trarem,… . Pour lui, on parle de segmentation puisqu’il s’agit de toucher des consommateurs sur la base de leurs centres d’intérêts, de leur géolocalisation et de leurs interactions sur les messages postés. Le Community Management ne peut donc se résumer à une fonction «Community Manager», qui n’est finalement que le bras armé d’une stratégie Social Media bien plus vaste. L’intérêt des entreprises pour ce nouveau média est incontestable. Tous les jours, de nouvelles pages Facebook se créent au nom des entreprises ou de leurs marques. Cet engouement de la part des entreprises a créé un véritable mouvement annexe de création d’agences spécialisées dans la gestion des réseaux sociaux. Il y en a qui détiennent une véritable expertise, et d’autres surfent sur la vague de la nouveauté. Différencier les vrais experts de ceux qui ne le sont pas devient une tâche, pour le moins que l’on puisse dire, difficile dans la mesure où c’est un nouveau métier pour lequel aucune formation n’est disponible, contrairement aux informations qui sont disponibles sur Internet. Donc, nombreux sont ceux qui pensent qu’un simple «copier/coller des informations» suffirait ! Or, «la différenciation se fait par l’expertise, terrain que les agences spécialisées peuvent apporter à leurs clients», avance Ibtissam Filali, responsable pôle Community de l’agence Community Managament.ma. Elle ajoute qu’il est difficile de gérer plusieurs comptes à la fois si l’on ne dispose pas des équipes et de l’expérience nécessaires. «La différence se fait également au niveau de la stratégie proposée qui doit répondre au besoin du client et lui permettre d’atteindre ses objectifs». Le mot d’ordre dans ce domaine n’est autre que l’innovation. 

Un avis partagé par Frédéric Bonnard. «L’expérience marketing et « terrain », comment définir et déployer une stratégie Social Media, avec des objectifs business et créer de l’engagement avec sa Communauté, ne sont pas disponibles sur internet comme les autres informations ! Et c’est là toute la différence entre ceux qui parlent et ceux qui font». Pour résumer, on peut afficher tous les mots à la mode, si l’on ne sait pas concrètement comment les transformer en une véritable stratégie qui répond au besoin spécifique du client, c’est que l’expertise n’est pas là. Quoi qu’il en soit, la concurrence est rude dans un marché encore balbutiant. Donc, tous les moyens sont bons pour se différencier : l’innovation, la tarification,… Pour l’heure, les opérateurs sont unanimes qu’il s’agit d’un secteur rentable. «La rentabilité est au rendez-vous parce que les entreprises ont pris conscience de l’importance des réseaux sociaux», explique Ibtissam Filali, responsable pôle Community de l’agence Community Managament.ma qui a pour client Atlas Voyage, la redout.ma ou encore Mydeal. 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Pourquoi et comment taxer l’agriculture

Article suivant

Dessalement de l'eau de mer : solution salée, mais incontournable