Banques

Le crédit bancaire poursuit sa décélération


Bank Al-Maghrib (BAM) vient de publier ses statistiques monétaires à fin avril. Il en ressort qu’en glissement annuel, le rythme de progression du crédit bancaire s’est encore inscrit en décélération de 2,9% en mars dernier à 2,5% le mois d’avril. Cette décélération est imputable essentiellement au ralentissement du rythme de progression des crédits à l’équipement de 5,9% à 1,9% et des prêts immobiliers de 3,2% à 2,9%. Pour ce qui est des facilités de trésorerie, elles sont revenues à leur niveau d’avril 2014, contre un accroissement de 0,2% en mars 2015, tandis que les prêts à la consommation ont maintenu quasiment le même rythme de progression que le mois dernier, soit 11,5%.

Et les créances en souffrance toujours importantes

Le même document de Bank Al-Maghrib fait ressortir un niveau toujours inquiétant des créances bancaires en souffrance. Ces dernières ont en effet augmenté à fin avril 2015 de 15,5% par rapport à avril 2014, se maintenant ainsi au-dessus de la barre symbolique des 5% de l’encours total des crédits pour se situer à 7,2% du crédit bancaire.

 

 
Article précédent

L'égyptien Xceed va créer 300 postes à Casablanca

Article suivant

Crédit de TVA : Les éclaircissements du Fisc