Actualités

Le dialogue fiscal international à Marrakech

Mohamed Boussaid, ministre de l’Economie et des Finances et Abdellatif Zaghnoun, DG des Impôts.

La 5ème conférence mondiale du Dialogue fiscal international organisée par l’ITD en collaboration avec le ministère de l’Economie et des Finances, sera organisée à Marrakech du 3 au 5 décembre. Elle se penchera sur les aspects « stratégiques et administratifs liés à la répartition des compétences fiscales, au recouvrement des recettes et à l’allocation des ressources ». La séance d’ouverture après les allocutions d’usage sera consacrée au thème qui doit taxer quoi ? Traité par un panel d’experts internationaux et de responsables de différents pays présidé par le secrétaire général de l’OCDE. L’organisation prévoit aussi des sessions parallèles autour de différentes problématiques comme le partage des recettes fiscales, la décentralisation ou encore les chocs budgétaires. Un conclave studieux de haut niveau, sous le thème «fiscalité et relations intergouvernementales».


Il faut rappeler que le dialogue fiscal international est une collaboration entre la Commission européenne, la Banque interaméricaine de développement, le FMI qui en assure actuellement la présidence, la Banque mondiale, ainsi que le Centre interaméricain d’administrations fiscales. Les objectifs poursuivis sont les échanges d’expériences surtout en matière de procédures pour harmoniser les effets de la bonne gouvernance. Pour le programme détaillé le lien est le suivant :

www.itdweb.org/Tax-Intergovernmental-Relations/Pages/Home.aspx

 
Article précédent

Phosphates de Khouribga : l’OCP performe toujours

Article suivant

La CGEM sur la ligne