Immobilier

Le digital prend le contrôle des affaires

Le digital est en train de ravir la place aux canaux traditionnels de communication des promoteurs immobiliers pour toucher leurs clientèles. Selon le portail spécialisé mubawab.ma, le digital constitue aujourd’hui le premier apporteur d’affaires au Maroc pour les professionnels de l’immobilier.   


L e secteur immobilier, comme tous les autres secteurs de l’économie nationale, n’échappe pas au diktat de la révolution technologique. Aujourd’hui, selon les spécialistes et autres professionnels, le digital est devenu aujourd’hui le premier apporteur d’affaires pour les professionnels de l’immobilier. Une tendance qui s’accélère d’année en année, et qui contraint désormais les opérateurs, promoteurs immobiliers et agences immobilières, à prendre ce nouveau canal très au sérieux. « Avec Internet, tous les professionnels sont à un clic de distance. Les outils de marketing digital sont donc indispensables pour les professionnels de l’immobilier. Passer par les sites d’annonces comme mubawab.ma ou encore avoir un site dédié à son activité est primordial, dans la mesure où les usages des consommateurs ont évolué. L’entreprise se doit d’être réactive : répondre aux emails en moins de 5 minutes puisque 78% des consommateurs achètent auprès du 1er qui répond. Tandis que dans la pratique, les sociétés mettent plus de 5 jours à répondre», analyse Gilles Blanchard, Co-fondateur de Seloger.com et président de EMPG, groupe leader des portails de l’immobilier dans les pays émergents. Il était l’un des invités de la première édition du MeetUp, événement phare lancé par Mubawab.ma pour parler du digital dans l’immobilier. Pour Kévin Gormand, Co-fondateur et Directeur général de Mubawab, il y a de quoi être optimiste.

« Le grand changement qu’apporte le digital réside dans la capacité des annonceurs à mesurer la performance de leurs offres, contrairement aux autres canaux traditionnels. C’est pour cette raison que de nombreux professionnels de l’immobilier trouvent aujourd’hui que c’est beaucoup plus pertinent d’adopter le digital. Les opérateurs commencent peu à peu à s’approprier ce nouvel outil de communication. Je pense que le digital va devenir le premier média pour les annonceurs », souligne-t-il. Kévin Gormand estime aussi qu’il est primordial pour les promoteurs immobiliers et agents immobiliers d’être aussi présents sur les réseaux sociaux tels que Facebook, LinkedIn, Instagram et autres pour toucher le plus grand nombre possible de clients. «Ils doivent avoir une véritable stratégie digitale au sein de l’organisation », note-t-il également. Un avis partagé par Adil Admi, directeur commercial et marketing du groupe Taj Immobilier. «Cela fait maintenant cinq ans que notre groupe a intégré le digital dans sa stratégie. Nous avons depuis, un partenariat avec le portail Mubawab qui s’occupe de certaines de nos offres en ligne. Le digital nous permet de compléter nos canaux de communication traditionnels pour toucher le client. Mais il est clair qu’aujourd’hui, un promoteur doit disposer de sa propre plateforme digitale et une stratégie digitale en interne. Et, c’est ce que Taj Immobilier est en train de mettre en place», conclut-il. 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Elalamy alerte la CGEM contre l'arnaque "au président"

Article suivant

L’Algérie dans la tourmente