Scanner

Le dispositif 2014 des promoteurs pour la classe moyenne


La classe moyenne disposera-t-elle enfin de logements dédiés? En tout cas, la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI) veut remettre en selle le produit destiné à la classe moyenne. Et pour preuve, ils ont déjà formulé la première mouture de leurs revendications en vue du projet de Loi de Finances 2014. Appliquer un prix de 6 000 dirhams par m² hors taxe au lieu de 6 000 dirhams TTC, instaurer un abattement de 50% sur l’IS et l’IR en cas de développement des projets sur du foncier privé puis limiter la subvention aux personnes percevant au minimum 3,5 fois le SMIG et au maximum 20 000 dirhams par mois, sont en substance leurs principales propositions. Notons que la lettre de cadrage de la prochaine Loi de Finances serait prête la première semaine d’août. A noter que le  produit de logement dédié à cette catégorie de la population et annoncé en grande pompe dans la loi de Finances 2013 avait été un véritable flop.

 
Article précédent

Les sous-traitants peuvent se frotter les mains

Article suivant

Les jeunes plus pratiquants et plus tolérants