IMME

Le fabricant de tubes Maroc Fer met les bouchées doubles

Le tubiste Maroc Fer met les bouchées doubles. Ce fabricant de tubes, tuyaux en acier et autres produits métallurgiques (feuilles en acier notamment) vient de doubler son capital en le hissant à 80 millions de dirhams.


La PME familiale Maroc Fer opère une recapitalisation importante de 40 millions de dirhams, qui lui permettra de moderniser et renforcer son outil de production. Il faut dire qu’à l’instar de plusieurs pans du secteur sinistré des IMME (Industries Métalliques, Métallurgiques, Mécaniques et Electromécaniques), les tubistes, dont fait partie Maroc Fer, subissent à leur tour depuis quelques années un rétrécissement des marges, ce qui rogne leurs capacités d’investissement et hypothèque leur survie. Seuls s’en sortent ceux qui misent sur l’innovation et les produits à plus forte valeur ajoutée. D’où le virage de Maroc Fer, qui cherche à monter en gamme et se démarquer des autres concurrents.

Rappelons que cette PME contrôlée par la famille Berrada Sounni emploie près de 100 salariés sur son site historique de production d’Oulad Haddou (dans la banlieue de Casablanca) installé sur un terrain de 15.000 m² (dont 10.000 m² couverts). Quant au secteur des IMME, qui fédère plus de 1.600 entreprises et assure plus de 65 mille postes d’emploi, il brasse un chiffre d’affaires global de près de 50 milliards de dirhams.

Depuis plusieurs années, sa santé est mise à mal par plusieurs facteurs dont les plus préoccupants sont ceux du rétrécissement du marché local (une consommation annuelle en berne de 55 kg/habitant et qui demeure largement inférieure à ce qui est observé chez des pays à économies comparables : 159 kg/hab en Algérie, 114 kg/hab en Egypte et 400 kg/hab en Turquie) d’une part et de la concurrence des opérateurs étrangers, d’autre part, lesquels raflent l’essentiel des grands marchés notamment dans le domaine de l’énergie (parcs éoliens, fermes solaires…) et les industries minières.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

MEDEF - CGEM : vers un partenariat plus solide

Article suivant

Espagne : 17 enfants touchés par le "syndrome du loup-garou", à cause d'un médicament