Mines

Le fabricant d’explosifs Cadex investit plus de 50 millions de DH dans l’Oriental

Le groupe Cadex (Compagnie africaine des explosifs) met le cap sur l’Oriental. En effet, ce groupe familial qui fait partie des rares fabricants marocains d’explosifs à usage civil, s’apprête à investir plusieurs dizaines de millions de dirhams pour consolider son dispositif logistique à travers la construction de plusieurs entrepôts dotés d’une large capacité de stockage et répartis entre la région de Guercif (165 km à l’ouest d’Oujda) et celle de Driouche (62 km à l’Ouest de Nador).


Lire aussi | Onde de choc dans le secteur de la distribution des produits informatiques et électroniques

L’opération permet à Cadex de mieux couvrir une région où son seul concurrent EPC Maroc est mieux implanté et de se rapprocher du grand chantier du port Nador West Med, le mega-projet portuaire situé à 20 km de la capitale du Rif et dont les travaux ont été lancés en 2017. Un projet fortement consommateur d’explosifs et qui nécessite encore au moins trois ans de travaux, sachant qu’à date d’aujourd’hui le taux d’avancement des travaux de ce complexe doté d’une enveloppe d’investissement de 10 milliards de dirhams est toujours inférieur à 50%.

Lire aussi | Un nouveau transporteur maritime en gestation

Rappelons que Cadex a vu le jour pratiquement au lendemain du protectorat français sur le Maroc en 1912. Devenu au fil des décennies un groupe de cinq sociétés opérant non seulement dans la production d’explosifs, mais également dans la fabrication et la commercialisation d’accessoires de tirs, le forage, minage et sautage ou encore le négoce de produits chimiques et d’engins et équipements destinés à l’industrie des mines et carrières. A ce jour, il compte trois unités de production dont deux situées dans la région de Casablanca (notamment à la commune rurale de Sidi Hajjaj et à Tit Mellil) et une plus récemment implantée (en 2015) en Mauritanie et qui incarne le premier pas d’une stratégie d’internationalisation que les actionnaires souhaitent pousser encore plus loin après avoir été constamment à la conquête de marchés à l’export depuis 40 ans.

Lire aussi | L’hôtel Avanti Mohammedia mis en vente dans le cadre de la liquidation de la Samir

 
Article précédent

Le projet de décret du Fonds d’investissement stratégique est dans le pipe

Article suivant

Casablanca: nouvel effondrement d’immeuble[Vidéo]