Stratégie

Le Fonds de l’Oriental se désengage du capital de Microchoix

Six ans après avoir entamé son cycle d’investissement, le Fonds de l’Oriental (FIRO) vient de réaliser sa première sortie. En effet, «Challenge.ma» a appris que ce fonds d’investissement, créé sur initiative royale en 2007, vient de sortir de l’actionnariat de Microchoix (qui avait marqué son baptême de feu en matière de prise de participations) en vendant la totalité de ses 34.291 actions représentatives de 30% du capital de ce distributeur de matériel informatique, dont le siège social est basé à Oujda.


Khalid Saâdi, PDG et fondateur de Microchoix.

 L’acheteur n’est autre que le fondateur et président de Microchoix, Khalid Saâdi, qui renforce ainsi sa part dans le capital en se hissant à plus de 70%, le reste étant détenu par son associé des premières heures, Houssam Alami. Au passage, le FIRO, qui ne récupère que sa mise initiale de 20 millions de DH, agrémentée d’une petite plus-value, réalise un rendement modeste sur cette opération. Il faut dire que la trajectoire des deux autres participations de ce fonds dédié au développement des PME issues de la région de l’Oriental ne présagent pas d’une performance hors-normes. Les deux participations en question sont Monlait (fabricant de produits laitiers basé à Berkane, en arrêt d’activité depuis près de deux ans) et Midi Peintures (un peinturier qui a du mal à se frayer un chemin dans un secteur très concurrentiel).

Rappelons que Microchoix dispose du premier réseau de distribution de matériel informatique au Maroc avec 13 points de vente répartis sur les principales villes du Royaume (dont 7 entre Salé, Rabat et Casablanca). Depuis deux ans, la société a opéré un virage en matière de développement en lançant le concept de franchise avec un premier magasin ouvert à Meknès. En 2014, soit après dix ans d’existence, Microchoix a atteint près de 180 millions de DH de chiffre d’affaires, très largement réalisé en B to C (business to consumer) dans ses propres points de vente, une part minoritaire étant réalisée à travers son site internet et les ventes à l’administration.

 
Article précédent

APM Terminals Tangier lance une campagne de sécurité

Article suivant

Un tiers des travaux d’installation de Noor I réalisés par des sociétés marocaines