Investissement

Le français Butler cherche à investir au Maroc

 


Le français Butler Industries s’intéresse au Maroc. En effet, le groupe diversifié présent en Europe mais également au Brésil et en Asie cherche à planter son étendard au Maroc pour en faire sa première opération en Afrique. L’option de la croissance externe serait davantage privilégiée par ce groupe créé en 1991 par l’homme d’affaires franco-américain Walter Butler et ce, particulièrement dans les secteurs de services aux entreprises où ses différents véhicules d’investissement sont présents. Selon des sources proches du dossier, des PME marocaines auraient déjà été approchées pour entamer des discussions quant à d’éventuelles reprises à concrétiser en début 2018.
Cet appétit pour le Maroc semble être s’inscrire dans la continuité d’une expansion internationale ayant menée le groupe Butler à concrétiser plusieurs acquisitions en Allemagne, en Suisse et en Autriche mais également du côté de la Méditerranée du sud en Espagne et au Portugal.
Rappelons qu’outre la holding Butler Industries, qui détient sept filiales (dont certaines ayant une dimension internationale telles Econocom et Alma Industries qui opèrent respectivement dans la distribution ainsi que la location de matériel IT et la sécurité électronique), le groupe compte trois autres activités. D’abord, le capital retournement (prise de participations dans des entreprises en difficulté voire en arrêt d’activité) à travers Butler Capital Partners, un fonds d’investissement d’une taille de 500 millions d’euros (près de 5,5 milliards de DH) et qui a acquis une solide réputation dans la restructuration d’entreprises. Ensuite, la dette corporate à travers le fonds de dette WB Opportunity que gère Butler Investment Managers. Enfin, les investissements immobiliers opérés par l’entremise de la SCPI européenne Corum Convictions.

 
Article précédent

ILAICOM entre dans la cour des grands

Article suivant

L’aéroport Mohammed V recevra l’A380 dès mars 2017