Ciment

Le français Chryso concrétise son projet d’implantation au Maroc

Six mois après avoir signé un accord pour l’acquisition d’un bloc majoritaire d’Aptex SARL, le groupe français Chryso concrétise sa première implantation directe au Maroc.


Depuis quelques jours, 50% du capital social et 51% des droits de vote de cette PME marocaine qui fabrique et commercialise des adjuvants pour béton et pour ciment sont, désormais, détenus par le leader européen de la chimie des matériaux de construction. Ce dernier a rebaptisé, dans la foulée, sa toute nouvelle filiale en Chryso Aptex pour mieux marquer son appartenance à sa nouvelle maison mère.

Lire aussi | Crise du Covid-19 : un autre opérateur du transport s’en va

Entre-temps, il a fallu attendre le feu vert du Conseil de la Concurrence et surtout confirmer la bonne santé financière de la cible par un arrêté des comptes 2020 aussi probant que rassurant pour l’acquéreur qui a déboursé dans cette opération de croissance externe, plus de 30 millions de DH, selon des sources proches. Grâce à sa nouvelle appartenance, Chryso Aptex apportera aux cimentiers, industriels du BPE et de la préfabrication, applicateurs, entreprises de construction, une offre complète de solutions d’adjuvantation et produits décoratifs pour béton, d’additifs pour ciment, et de chapes fluides ainsi que des services dédiés.

Lire aussi | Parc éolien de Melloussa : un gouffre financier ou un rêve qui tarde à voir le jour pour le groupe Taqa ?

Quant au groupe Chryso dont la création remonte à 1942 en France, cette nouvelle prise de participation consolide son dispositif industriel en Afrique où il compte déjà des plateformes de production en Algérie où il a planté son étendard en 2015 et en Afrique du Sud.  Rappelons qu’avec un chiffre d’affaires de près de 400 millions d’euros (plus de 4 milliards de DH) et une présence industrielle et commerciale dans une centaine de pays (dont plus d’une trentaine à travers des sites de production et/ou Recherche & Développement), le groupe Chryso est un des quatre principaux acteurs mondiaux de la chimie de spécialité pour les matériaux de construction.

 
Article précédent

Suivez le LIVE de l’émission «Décryptage» de radio MFM

Article suivant

Votre e-magazine Challenge du vendredi 23 avril 2021