Informatique

Le français GFI fusionne deux de ses filiales au Maroc

Quelques mois après avoir pris les rênes d’Archos Technology, le nouveau maître des lieux, en l’occurrence GFI Informatique Maroc, procède à l’absorption de sa nouvelle filiale.


Dans une optique de rationalisation des coûts de fonctionnement des deux entités qui opèrent dans le même créneau des technologies de l’information et de la communication, GFI Informatique Maroc, une des premières SSII (Société de Service et d’Ingénierie Informatique) marocaines, a repris l’intégralité du patrimoine de sa filiale à 100%, soit un actif net évalué à 14,1 millions de DH. Le transfert des effectifs d’Archos Technology chez l’entité absorbante, soit près de 70 collaborateurs, devra être parachevé au cours des prochains jours alors que la société absorbée dont la création remonte à 1995, cessera d’exister dans la foulée (probablement avant la fin de l’année en cours).

Il est à rappeler, que le groupe GFI a opéré plusieurs acquisitions directes et indirectes au Maroc ayant propulsé ce dernier parmi les plateformes les plus importantes de sa présence à l’international qui s’étend sur 21 pays dont quatre en Afrique (Maroc, Tunisie, Angola et Côte d’Ivoire).

Lire aussi : Gfi Informatique acquiert Value Pass et devient leader en Afrique

Rien qu’au cours des dix-huit derniers mois, le groupe contrôlé par le qatari Mannai a opéré pas moins de quatre opérations de croissance externe sur le territoire marocain en raflant Value Pass, un spécialiste de la distribution et l’intégration des solutions SAP en Afrique, Capital Consulting un des leaders locaux du conseil en management et en stratégie et, enfin, Systep Information And Technologies, une SSII basée à Kénitra et tombée dans l’escarcelle du groupe GFI suite au rachat par ce dernier de son compatriote français N3XT (maison mère directe de cet autre cabinet de conseil spécialisé lui aussi dans le système d’information SAP).

Grâce à une politique de croissance des plus agressives, le groupe GFI s’est ainsi propulsé au top 5 des SSII au Maroc (derrière Capgemini Maroc, DXC Technology Maroc et le groupe local Medtech/Omnidata), avec près de 750 employés et un chiffre d’affaires consolidé 2019 attendu à près de 500 millions de DH.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Casablanca : Inauguration de deux sites industriels

Article suivant

Le CESE appelle partis et syndicats à se réinventer