Investissement

Le français Mabéo Industries s’implante au Maroc

Mabéo Industries, le numéro 3 en France dans la distribution professionnelle pour industrie, prend pied au Maroc.


Spécialisé dans la distribution d’équipement de protection individuelle d’hygiène et de sécurité, ainsi que la fourniture industrielle technique (automatismes électriques, étanchéité, transfert de fluides…), le groupe français Mabéo Industries vient de créer une filiale basée à Casablanca. Dénommée Mabéo Industries Maroc et dotée d’un capital de démarrage de trois millions de dirhams, cette entité aura pour mission de commercialiser l’ensemble des produits de sa maison mère sur le territoire marocain. Pour l’instant, une campagne de recrutement est en cours pour staffer la nouvelle filiale et atteindre une dizaine de salariés dès les premiers mois d’exploitation.

Le choix du Maroc, comme premier pays d’implantation en dehors de l’Europe n’a pas été anodin pour Mabéo Industries, sachant que le plan d’accélération industrielle initié par le pays est en train de porter ses fruits avec une part de l’industrie dans le PIB qui devra dépasser la barre de 20% dès 2020 (contre moins de 14% en 2014). Ce qui crée des besoins non négligeables en matière de services et prestations pour l’industrie.

Rappelons que Mabéo Industries fait partie du groupe Martin Belaysoud qui fédère quatre filiales opérant dans les services à l’industrie et employant au total plus de 2.400 salariés dont 650 chez la filiale Malébo Industries. Avec un chiffre d’affaires consolidé de 720 millions d’euros (près de 8 milliards de dirhams) dont près du tiers à travers Malébo Industries, ce groupe fondé il y a plus d’un siècle par Claude Belaysoud est un Multi-spécialiste reconnu des marchés de l’industrie, du BTP, des services et des collectivités.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Eric Vernier : “Si le Maroc se retrouvait sur la liste noire, son économie pourrait en pâtir”

Article suivant

Réduction des disparités territoriales : 22,45 milliards de DH mobilisés en trois ans