Télécommunications

Le français Orange déterminé à développer ses activités à Casa Finance City

Deux ans après avoir érigé le Maroc en hub de ses opérations en Afrique et Moyen Orient, le groupe français Orange confirme ce choix. En effet, l’ex-France Telecom vient d’injecter quelques 27 millions de dirhams dans sa filiale Orange Middle East & Africa Management (OMEAM) et ce, pour en accompagner le développement et couvrir ses charges de gestion.


Il faut dire, que cette entité basée à la Tour Casablanca Finance City (CFC) sur un plateau somptueux de 900 m² sur deux étages, compte atteindre à terme une centaine de salariés pour parachever les différentes dimensions de sa mission de pilotage et de supervision des activités de sa maison mère sur l’ensemble du continent noir et de la zone du Moyen-Orient. Ce qui représente une véritable vitrine et faire-valoir pour CFC, qui cherche à séduire d’autres groupes internationaux et les convaincre d’installer à la place financière casablancaise leurs sièges régionaux ou continentaux et ce, quand bien même son statut fiscal a été récemment rendu moins attrayant à cause des pressions de l’Union Européenne qui a exigé d’en revoir le package (le jugeant «dommageable») pour sortir le Maroc de sa liste de surveillance sur les paradis fiscaux (ou liste grise) qu’elle a créée en 2017.

Lire aussi | Mohamed Benchaâboun : « Il est nécessaire d’encourager la production de vaccins dans les pays en développement »

Rappelons, que le groupe Orange vient de dévoiler un chiffre d’affaires mondial 2020 de 43,2 milliards d’euros (près de 470 milliards de dirhams), dont près de 14% réalisés sur la zone Afrique et Moyen Orient (que pilote OMEAM) où il compte plus de 125 millions de clients. Son bénéfice net part du Groupe au titre de la même période s’est établi, quant à lui, à 5,1 milliards d’euros (soit plus de 55 milliards de dirhams). Outre le développement de son activité historique d’opérateur télécoms sur la vingtaine de pays où il est présent en Afrique et Moyen Orient, Orange compte également, dans le plan stratégique Engage 2025, sur l’élan d’Orange Money (qui porte ses activités financières) sur cette zone qui représente un véritable moteur de croissance.

 
Article précédent

Le mois sacré de Ramadan débutera mercredi au Maroc

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc : 684 nouveaux cas, 502.961 au total, mardi 13 avril 2021 à 18 heures