Industrie

Le géant suédois Trelleborg plante son étendard au Maroc

Après le géant de l’ameublement Ikea en 2015 et la star montante de l’horlogerie moyenne gamme Daniel Wellington plus récemment (en 2018), un autre groupe suédois de renom plante son étendard au Maroc.


Cette-fois, c’est du leader mondial de la production de caoutchouc et de polymères industriels dont il s’agit et qui vient d’inaugurer une unité de production à Atlantic Free Zone, la zone industrielle de Kénitra principalement dédiée aux industries automobiles et aéronautiques.

Lire aussi | Le Maroc bloque l’accord sur l’hydrogène vert avec l’Allemagne

Et c’est à travers sa division Automotive Boots, que le groupe Trelleborg (puisque c’est de lui dont il s’agit) a investi plus de 50 millions de DH au Maroc à travers Trelleborg Kénitra, dont l’effectif actuel dépasse déjà une trentaine de salariés pour le seul démarrage. Cette nouvelle filiale a pour mission de réussir une délocalisation au Maroc de la fabrication des systèmes de sécurité des pièces automobiles en caoutchouc (jointure, solutions d’étanchéité…) initialement assurée par une base industrielle européenne (dont le nom n’a pas été dévoilé). Après avoir noué des partenariats solides d’approvisionnement en Côte d’Ivoire, le Maroc est le premier pays africain où le groupe Trelleborg implante une base industrielle et le deuxième de la région MENA après la Turquie.

Lire aussi | Tourisme : la France dit niet aux personnes ayant reçu des vaccins chinois et russes

Rappelons que le groupe Trelleborg, dont la création remonte à 1904, est coté à la bourse de Stockholm depuis 57 ans. Avec près de 23.000 salariés répartis sur cinquante pays, Trelleborg réalise un chiffre d’affaires de plus de 4 milliards de dollars (plus de 36 milliards de DH). Outre les Solutions pour Roue (Wheel Systems) dont relève l’activité Automotive Boots à laquelle est rattaché Trelleborg Kénitra, le groupe Trelleborg compte aussi deux autres Business Units, en l’occurrence Solutions Industrielles et Sealing Solutions (solutions d’étanchéité).

 
Article précédent

Amnistie en recouvrement fiscal et créances publiques : compte à rebours !

Article suivant

Le chef du Polisario quitte l'Espagne