Scanner

Le ghassoul marocain en tenaille

 


Le ministre Pjdiste de l’équipement, M. Rabbah, n’a jamais caché sa volonté de mettre un terme au monopole exercé depuis un demi-siècle par la famille Sefrioui sur les gisements de ghassoul au Maroc. M. Douiri, ministre Istiqlalien démissionnaire, ne l’entend quant à lui pas de cette oreille et compte même lui dérober cette argile minérale de son champ de compétences. Son dernier plan minier prévoit en effet l’extension du champ d’application de la législation minière à toutes les substances minérales à usage industriel. La famille Sefrioui appréciera ! Affaire à suivre.

 
Article précédent

Veolia Maroc : pas de cession sans contrepartie

Article suivant

L’assurance islamique, objet d'un workshop