Société

Le Goncourt 2016 décerné à la marocaine Leïla Slimani

Le prix Goncourt, le plus convoité des prix littéraires du monde francophone, a été attribué jeudi à la romancière franco-marocaine Leïla Slimani, 35 ans, pour son roman « Chanson douce » ayant pour thème un infanticide, a annoncé le jury. Ces vingt dernières années, seul quatre femmes ont décroché le prix Goncourt.


D’ores et déjà un succès de librairie, le deuxième roman de l’écrivaine raconte l’assassinat de deux jeunes enfants par leur nourrice « Louise ». Pauvre, veuve et mère abandonnique sans âge, elle assassine les deux enfants dont elle s’occupe, Mila et son frère cadet Adam.

 
Article précédent

L’ONCF se met à l'énergie éolienne à partir de 2017

Article suivant

L’AWARDS Africa radios et télévisions voit le jour et le problème ARTI-BMDA réglé