Immobilier professionnel

Le groupe AKWA se diversifie dans l’immobilier logistique

L’immobilier logistique intéresse de plus en plus les promoteurs marocains. Après le groupe Kabbaj, qui a annoncé récemment le développement d’un nouveau parc industriel et logistique dénommé Softpark et qui devra voir le jour dans le quartier de Sidi Bernoussi, à Casablanca, sur un site de plus de 13 hectares, c’est au tour d’AKWA Immo Développement de se diversifier dans ce créneau immobilier en lançant un projet d’envergure à Mohammédia.


Le bras armé immobilier du groupe AKWA construit une plateforme logistique dans la cité des fleurs, d’une superficie totale de 15.000 m², qu’il compte proposer en location aussi bien à des opérateurs logistiques pour une exploitation pour le compte de leurs clients, qu’à des acteurs industriels désireux de disposer de capacités logistiques additionnelles pour leurs propres besoins.

Ce nouvel investissement vient enrichir l’offre d’AKWA Immo Développement, ce groupe connu surtout pour sa présence sur les segments de l’immobilier d’habitation, notamment le logement social avec près de 10.000 logements sociaux livrés à fin 2018 et le résidentiel haut de gamme entre Casablanca et Rabat (avec des projets de grande notoriété tels les «Villas des prés» ou « Place de Zaers »).

La filiale immobilière du groupe contrôlé par l’homme le plus riche du Maroc, en l’occurrence Aziz Akhannouch, a également investi ces dernières années dans l’immobilier professionnel où elle compte à son actif une surface construite de 22.700 m², dont 19.300 m² en gestion locative permettant de répondre aux besoins des entreprises en locaux, show-rooms et immeubles à usage professionnel.

Il faut dire que depuis l’arrêt à mi-chemin du programme d’investissement de la SNTL (Société Nationale du Transport et de la Logistique), qui devait livrer dans le cadre du contrat programme Logistique 2010-2015 plusieurs zones multi-flux étalées sur une superficie de 2080 m2 à horizon 2015, l’offre disponible de plateformes logistiques aux standards internationaux  a été sérieusement amputé. Ceci constitue un sérieux handicap pour des acteurs comme La Voie Express, Dachser, Aramex Logistique qui manquent, ainsi, de capacités pour gérer les besoins de leurs clients…mais également une opportunité pour les promoteurs privés, qui y trouvent un vecteur de diversification rentable.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Elalamy : « Notre objectif est d'améliorer le pouvoir d’achat du consommateur »

Article suivant

Il fait l'actu : Mohcine Jazouli, ministre délégué de la Coopération africaine