Industrie

Le Groupe Bellebouir se lance dans la fabrication de plâtre

Le groupe Bellebouir diversifie ses activités. En effet, ce groupe actif dans la fabrication et la distribution de matériaux de construction à travers plusieurs filiales actives notamment dans la région de Casablanca, se lance dans la production et la commercialisation de plâtre avec une usine en cours de construction dans la région de Safi. Aussi, le groupe contrôlé par la famille Bellebouir, mené par l’homme d’affaires Abdellatif Bellebouir, ex-maire de la Commune Urbaine de Sidi Bennour et membre du parti de l’USFP, compte investir plus de 30 millions de dirhams (dont la moitié pour une première phase) dans une unité de transformation de gypse et fabrication d’enduits et plâtres décoratifs qui verra le jour à la commune Sidi Tiji. Le choix de cette région est loin d’être anodin, puisque cette commune (située à 40 km au Sud-est de ville de Safi) est très riche en sable et aussi en gypse. Une région qui concentre une trentaine de carrières actives en gypse et abrite également une des deux usines du leader marocain incontesté du gypse et du plâtre, à savoir Lafarge Placo Maroc, la joint-venture créée en fin 2016 entre les deux géants mondiaux de matériaux de construction, le franco-suisse LafargeHolcim et le groupe français Saint-Gobain.


Lire aussi | Les droits d’importation vont augmenter pour protéger la production nationale

Rappelons que le groupe Bellebouir, qui revendique un chiffre  d’affaires consolidé de plus de 300 millions de dirhams, détient d’autres entités aux métiers complémentaires dont Bel Beton, Ghatbel et Cimabel, qui opèrent dans la fabrication et la distribution de béton et de certains matériaux de construction, ainsi que Bel Trans, un opérateur de transport de marchandises et de location de matériel. Le projet porté par Gyptec vient renforcer la présence de ce groupe familial dans un secteur prometteur,  mais dont la croissance sera fortement compromise cette année à cause du repli du marché du BTP.

Lire aussi | Immobilier, BTP, matériaux de construction… : le plan de sortie de crise de Nouzha Bouchareb, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme et de l’Habitat

 
Article précédent

Préférence nationale : voici les mécanismes qui seront opérationnels

Article suivant

Coronavirus : 3212 cas actifs dimanche 12 juillet à 18 heures, 12.283 guérisons