Offshoring

Le groupe Benjelloun tire un trait sur ses activités d’offshoring

Est-ce un début de retrait définitif du secteur des technologies de l’information pour le groupe FinanceCom qui y a déjà investi plus de deux milliards de DH ? En effet, après avoir nettement réduit la voilure de sa filiale Finatech (groupe né de la fusion de 22 entités opérant dans les métiers de l’IT et qui était sur le point de s’introduire en bourse en 2008), le groupe contrôlé par le magnat de la finance Othman Benjelloun vient de liquider deux autres holdings à vocation technologique. Il s’agit de Cybermed.works (dont les activités sont restées peu connues du public depuis sa création en 2000) et de Magshore dont le partenariat dans le domaine BPO (Business Process Outsourcing) initié en 2007 avec le groupe français Steria (devenu Steria-Sopra en 2014) avait été, par contre, des plus médiatisés.


Il faut dire qu’après un démarrage sur les chapeaux de roue, Steria MedShore (la joint-venture créée à parts égales entre MagShore et Steria France) n’a pas tenu ses promesses d’atteindre rapidement plus de 500 salariés et de créer le leader marocain incontesté des métiers de l’offshoring (notamment dans le développement et l’intégration informatiques). Aussi, sur fond de divergences entre ses actionnaires quant au modèle économique à emprunter, cette JV n’a jamais connu un véritable envol alors que certains concurrents européens de Steria-Sopra, tel Capgemini, ont fait de leur plateforme marocaine une des plus importantes de la région MENA (1500 salariés en 2015 déjà chez Capgemini Maroc qui avait été créée la même année que Steria MedShore). Mais bien avant de procéder à la liquidation de Magshore, la participation à 50% avait été cédée à l’actionnaire français qui en a pris le contrôle à 100%.

Quant à Financecom, après l’arrêt du projet Hanouty Shop, l’abandon des activités de distribution des produits de luxe (portées par Cap Retail), ainsi que la sortie des métiers du capital investissement, ce nouveau pas consolide une stratégie de recentrage sur les métiers historiques du groupe notamment la banque et l’assurance.

 
Article précédent

PSA fait appel à l’ANAPEC pour recruter

Article suivant

SM le Roi Mohammed VI distingué par The Global Coalition for Hope