Investissement

Le groupe IBNO Bachir se lance dans l’industrie automobile

Après avoir renforcé son pôle d’activité historique, le groupe multi-métiers IBNO Bachir poursuit ses investissements. Cette fois-ci c’est sur l’axe de la diversification que ce groupe avance ses pions.


Codertex, une filiale du groupe IBNO Bachir, fondé à la fin des années 80 du siècle dernier par Mohamed Ibno Bachir, un homme d’affaires bien connu dans la région du nord, et qui opérait jusqu’à présent dans l’industrie de l’habillement et du textile, vient de lancer une nouvelle activité relevant de l’équipement automobile. Réalisée à travers une nouvelle entité dénommée Sintex Automotive Maroc (SAR) et basée à la zone franche de Tanger, cette nouvelle aventure vise à accompagner le décollage de l’industrie automobile que connait le Maroc et la région de Tanger en particulier en se positionnant sur le créneau de la fabrication des supports frontaux et les composants en pièces plastiques pour automobile.

Pour l’instant, rien ne filtre sur l’investissement global envisagé par cette filiale à 100% de Codertex dont le tour de table devra être rejoint bientôt par les deux structures de tête du groupe IBNO Bachir, à savoir Investorama et AXNOR Participations. Mais, selon des sources proches du dossier, l’enveloppe de la mise sur orbite initiale devra dépasser les 50 millions de dirhams.

Lire aussi : Ibno Bachir muscle son pôle Infrastructure

A travers ce virage, le groupe IBNO Bachir rejoint d’autres groupes marocains diversifiés qui ont fait, au cours des dernières années, un premier pas dans l’industrie automobile en y trouvant une belle opportunité de diversification, à l’instar de B Group (groupe Berrada), qui a créé en 2017 une joint-venture avec l’espagnol Jobelsa, le spécialiste des coiffes automobiles.

Rappelons qu’outre de multiples projets immobiliers dans la région Tanger/Tétouan, le groupe IBNO Bachir y compte plusieurs filiales et participations telles Codersa, Codertex et Rimass Holding (qui forment le Pôle Habillement & Textile) ou encore IBNO Bachir Group et HS Infra, qui constituent l’ossature du Pôle BTP & Matériaux de construction.


Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Vidéo. Australie : Cinq points à retenir sur les incendies

Article suivant

Le GMT+1 continue à faire souffrir les Marocains