Grande distribution

Le groupe Label’Vie cherche à remettre sur rail Mobimarket

Trois ans après avoir créé Mobimarket, une filiale qui porte un projet ambitieux en joint-venture avec un autre associé, le groupe Label’Vie cherche à rectifier le tir après un démarrage des plus cafouilleux.


Le groupe Label’Vie, contrôlé par Retail Holding (bras armé du groupe Best Financière dans la distribution), vient de racheter 50% des actions de cette filiale auprès de son ex-associé Mohamed Reguigue qui s’est totalement désengagé du capital et de la gouvernance de cette entité créée en 2016. Cette opération met fin à un partenariat qui n’a pas fait long feu et qui devait élargir l’offre de sa maison mère en faveur de la population de la zone rurale en adaptant le catalogue des produits (en termes de qualité et de prix) et le format de distribution (notamment en recourant à des superettes mobiles) aux spécificités de ce marché qui représente la moitié du territoire marocain et qui a tendance à être oublié par les acteurs de la grande distribution (GMS). Si rien ne filtre sur le montant de la transaction, l’on sait que ce divorce vient sanctionner un parcours pas vraiment reluisant d’une entité demeurée pratiquement aux starting-blocks.

Lire aussi : Label’Vie : les ventes record dopent les résultats

Rappelons que Mohamed Reguigue est un manager ayant un long parcours de gestion d’entreprises, notamment de taille importante. La dernière aux destinées de laquelle il avait présidé et qu’il a quittée en 2015 est North Africa Bottling Company (NABC), principal embouteilleur du groupe Coca-Cola au Maroc qui possède quatre usines au Maroc. Quant au groupe Label’Vie, il est le numéro deux de la distribution alimentaire au Maroc avec un réseau de 92 points de vente, soit une surface globale de 187.398 mètres carrés répartis sur 24 villes. Au titre de 2018, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 9,03 milliards de dirhams (en augmentation de 9% par rapport à 2017) pour un résultat net de 288,4 millions de dirhams (en hausse de 20% par rapport à l’année précédente).

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Elle fait l'actu : Mbarka Bouaida, élue présidente de la région de Guelmim-Oued Noun

Article suivant

INDH : La Cour des comptes audite les associations bénéficiaires