Entreprise

Le groupe Mechiche Alami renforce sa holding IMMA

Actif dans la distribution spécialisée et la fabrication de produits d’emballage, le groupe Mechiche Alami vient d’injecter quelque 40 millions de dirhams dans IMMA Holding.


Cette recapitalisation vise à hisser le capital social à 259,5 millions de dirhams d’IMMA Holding, la structure qui détient les filiales opérationnelles Revsport (détentrice du réseau de magasins sous enseigne Sport Plus au Maroc), Distribution Casablancaise de Papier et Carton – Dicapa (un des premiers distributeurs au Maroc d’articles en papier et carton) et Transformation emballage carton – Tecpap (un fabricant de sacs en papier craft basé à Bouskoura près de Casablanca).

Le groupe entend à travers cette opération renforcer les moyens financiers de la holding familiale contrôlée par la famille Mechiche Alami, alors que celle-ci est amenée à accompagner le développement de ses filiales. Déjà en 2018, IMMA Holding a dû débloquer quelque 15 millions de dirhams pour financer une deuxième phase d’investissement chez Tecpap (la plus jeune des filiales), devant lui permettre d’atteindre à court terme la taille critique.

Rappelons que ce groupe de PME revendique un chiffre d’affaires de près de 500 millions de dirhams, dont pas moins de 60% proviennent de la seule Dicapa (la structure la plus ancienne du groupe, avec une création qui remonte à 1994). Quant à Revsport qui exploite une dizaine de magasins sous enseigne Sport  Plus au Maroc (dont quatre à Casablanca), elle n’arrive pas, dans un environnement des plus concurrentiels, à faire décoller ses ventes (qui plafonnent autour de 100 millions de dirhams), alors que sa rentabilité demeure au ras des pâquerettes (avec une marge nette inférieure à 1% en 2018). Enfin, Tecpap devra retrouver l’équilibre dès 2020 (après 5 exercices pleins d’activité) dans le sillage d’une forte croissance.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Le BCIJ traque un ressortissant syrien

Article suivant

CGEM : voici les dates des prochaines échéances