Ingénierie

Le groupement Jacobs Engineering / BNETD décroche un marché en Côte d’Ivoire

JESA a annoncé  avoir conclu un partenariat avec le BNETD (Bureau National d’Études Techniques et de Développement), pour une mission d’accompagnement, de gestion, de conseil, de proposition et d’appui au Maitre d’Ouvrage de l’Université San-Pedro en Côte d’Ivoire.


Dans le cadre de cette convention d’une durée de trente-six mois, JESA et le BNETD assureront le contrôle, l’examen et la validation des rapports d’études, la gestion des travaux de construction, y compris les opérations de réception. La ville de San Pedro, en raison de ses activités portuaires, son industrie cacaoyère, l’exploitation du bois et les usines opérant dans la minoterie et la cimenterie, est le deuxième pôle économique de Côte d’Ivoire. Située au bord de l’Océan Atlantique sur la côte sud-ouest, San Pedro est à 350 km d’Abidjan et dispose d’un aéroport qui la place à un peu moins d’une heure de vol de celle-ci. Du fait de son importance dans le développement économique du pays, et de la volonté de l’Etat d’inscrire le secteur de l’éducation-formation au rang de ses priorités, la ville de San Pedro a été choisie pour accueillir un établissement supérieur de nouvelle génération. La première tranche de la construction de l’Université de San Pedro est estimée à 95 milliards de francs CFA ( 1 franc CFA = 0.017 dirham marocain, ndlr). 

Lire aussi | PLF 2021 : voici le détail des amendements proposés par la CGEM

Créée en 2010, et avec plus de 1 700 collaborateurs, JESA qui est un fournisseur de solutions de classe mondiale avec un ADN africain, est le plus grand groupe d’ingénierie au Maroc et l’un des leaders en Afrique. JESA est une joint-venture entre le Groupe OCP et le groupe australien Worley, l’un des plus grands prestataires mondiaux de services techniques, professionnels et de construction. Quant à BNETD, créée en 1978, il est le principal partenaire du Gouvernement de Côte d’Ivoire, et l’accompagne à travers ses travaux d’études, de conception, de conseils et de contrôle, dans le pays et la sous-région.

 
Article précédent

Évolution du coronavirus au Maroc : 4334 nouveaux cas, 368.624 au total, jeudi 3 décembre à 18 heures

Article suivant

Les exportations marocaines de courgettes vers l’UE en roue libre