AgricultureFlash-ecoNon classé

Le leader marocain de l’irrigation acquiert un acteur du phytosanitaire

Quelques mois après avoir fait l’objet de l’opération de capital-investissement la plus importante de l’année 2018 au Maroc, la Compagnie Marocaine de Goutte à Goutte et de Pompage (CMGP) passe à l’offensive.


Le leader incontesté du marché marocain des systèmes et solutions d’irrigation vient d’opérer une nouvelle opération de croissance externe. La cible n’est autre que Philéa, une PME spécialisée dans la distribution de produits phytosanitaires et de nutrition végétale et qui dispose d’un catalogue intéressant de produits, notamment ceux fabriqués par son partenaire mondial, le géant allemand de la chimie BASF.

Certes, avec un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions de DH, la nouvelle filiale de CMGP pèse à peine environ 5% à 6% des revenus consolidés de celle-ci, lesquels dépassent les 600 millions de DH ; mais son intégration permet au groupe fondé par la famille Moamah d’élargir son intervention à un marché de plus d’un milliard de dirhams et qui présente de fortes synergies commerciales et logistiques avec son marché historique de l’irrigation.

Au vu de la force de frappe de distribution de CMGP et de sa connaissance approfondie des besoins des agriculteurs marocains, l’opération est potentiellement créatrice de valeur pour les deux entités et plus particulièrement pour le nouveau maître des lieux, le fonds African Development Partners II (ADP II) qui a déboursé, il y a quelques semaines à peine, près d’un milliard de dirhams pour 80% du capital de CMGP.

Lire aussi https://www.challenge.ma/amethis-confirme-cession-de-cmgp-99469/

 
Article précédent

Douane : l’ASMEX accompagne les opérateurs dans la dématérialisation

Article suivant

Il fait l’actu : Majid El Bouazzaoui, inventeur