Transport

Le leader marocain du transport de personnel se renforce

Le leader du transport de personnel au Maroc met le turbo.


En effet, la Société de Transport Casa-Rabat (STCR) vient de porter son capital à 26 millions de DH à l’issue d’une recapitalisation de 5 millions DH. Une opération qui vient renforcer les fonds propres alors que le groupe créé il y a presque cinquante ans envisage de renforcer sa flotte qui compte déjà plus de 600 véhicules de différentes capacités et qui transportent quotidiennement des milliers de passagers à travers le pays.

Il faut dire que depuis quelques années la concurrence s’intensifie sur ce segment de transport où la demande galopante se nourrit de l’incurie des transports en commun notamment vers et à partir des quartiers périphériques des grandes villes (là où se trouvent généralement les sites des grands clients industriels ou acteurs de near-shoring). Outre des compétiteurs historiques tels Alpi-Trans ou CTM (qui avait un moment créé une filiale dédiée à ce métier), de nouveaux acteurs sont venus rebattre les cartes du secteur qu’ils soient des étrangers comme l’espagnol Autasa qui a raflé le méga-contrat du constructeur Renault pour son site de Tanger Melloussa ou de jeunes pousses locales offrant un service à fort contenu technologique comme Manavette.com (entité supportée par le fonds Maroc Numeric Fund). Aussi, un leader comme STCR se doit d’investir dans le renouvellement de la flotte mais aussi le rehaussement du standing de ses prestations pour défendre ses positions.

Rappelons que STCR a réalisé, en 2016, un chiffre d’affaires de près de 375 millions de DH pour un résultat d’exploitation de plus de 40 millions de DH. Après une décennie des années 2000 où le groupe contrôlé par la famille Chenaf avait connu une croissance exponentielle, l’activité est plutôt en phase de tassement depuis 2014 d’où la volonté de relancer la machine à grands coups d’investissements et d’innovations.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Il fait l’actu : Hassan Laaziri, administrateur directeur général de CDG Capital Private Equity

Article suivant

OCP s’allie au chinois Hubei Forbon