Événement

Le Maroc africain et la continuité d’une volonté Royale

S.M. le Roi Mohammed VI accueilli par le Président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny à Abidjan.

Le Maroc africain est une réalité non seulement géographique, mais aussi et surtout politique et historique. Pour ceux qui ont eu la chance de visiter les pays africains et de vivre avec les habitants de Conakry, de Dakar, de Niamey , de Brazza ou de Bamako, ainsi que d’autres villes dans lesquelles les empreintes des Marocains sont restées indélébiles, ils ne peuvent que constater que la force de la relation crédible vit, survit et traverse les décennies dans la sérénité et la confiance.
par Driss Al Andaloussi


Les peuples ont une mémoire et la transmission se fait de génération en génération sur la solidité du socle et la profondeur des relations  forgées par les pères fondateurs et par  ceux qui tiennent le témoin aujourd’hui, pour continuer la route de la fraternité réelle. Le Maroc a porté  les ambitions du groupe de Casablanca en Janvier 1961, pour contrer les survivances  de l’esprit colonialiste. La charte de Casablanca serait, deux ans après, une des bases fondatrices de l’OUA. Feu S.M. le Roi Hassan II s’est rangé du côté des révolutionnaires et des militants de l’émancipation.  Notre pays a choisi de quitter l’OUA, devenue «Union Africaine» après une opération très organisée d’achat de voix par l’Algérie, pour conforter la place de sa marionnette appelée «RASD». La manipulation n’a rien produit  sur le plan historique et beaucoup de pays ont révisé cette page biaisée qu’on voulut incruster dans la réalité.

L’accueil est populaire et la coopération est réelle

L’histoire rattrape les faussaires de la réalité politique et le Maroc a des relations privilégiées avec la majorité des pays membres de l’Union Africaine et ce, malgré les manœuvres  sonnantes et trébuchantes de nos ennemis. Le résultat est là ! L’accueil réservé au souverain est très édifiant. Fort par sa crédibilité,
Mohammed VI avance sur la terre africaine et noue avec les peuples  des liens de proximité avec un naturel africain. Le pays d’Amilacar Cabral a réservé un accueil chaleureux au Souverain. Le président,  José Mario Vaz  et  une grande foule  ont exprimé leur joie pour cette première visite de S.M. Roi Mohammed VI.  Placée sous le signe d’une coopération solidaire, la visite en Guinée Bissau a été  l’occasion de mettre en place un cadre pour intensifier les échanges dans les domaines politique, économique, culturel, académique et diplomatique. 16 accords et conventions ont été signés en présence des deux chefs d’Etat.

 
Article précédent

Le groupe OCP soutient le café et le cacao ivoiriens

Article suivant

L'ONDA bientôt en mode PPP