Armement

Le Maroc augmente le budget de son armée pour l’année 2020

Le budget global alloué à la défense nationale passe de 35.155 MDH en 2019 à 45.438 MDH en 2020, en hausse 29% en raison d’une augmentation substantielle des charges du personnel.


Dans le cadre du projet de loi de finances 2020, le gouvernement marocain a décidé d’augmenter le budget alloué à la Défense nationale de près de 30% par rapport à l’année 2019.

Création de nouveaux postes budgétaires, augmentation des salaires et charges supplémentaires consécutives au service militaire, ce sont entre autres les raisons qui justifient l’augmentation du budget de la Défense nationale, pour le compte de 2020.

Le PLF crée 5.000 postes budgétaires supplémentaires, indique bien Medias24. « Les dépenses de personnel passent de 24.330 MDH (2.27 Mds d’euros) en 2019 à 33.167 (3.09 Mds d’euros) en 2020 ce qui ne saurait s’expliquer uniquement par ces recrutements. 15.000 conscrits ont été incorporés en août 2019 et les dépenses y afférentes seront selon nos estimations de 1,5 MMDH environ. Enfin, le personnel des FAR a bénéficié d’une hausse des salaires », précise la même source.  

Le budget 2020 des Forces armées royales (FAR) atteindra 4,25 milliards d’euros (contre 3,3 milliards en 2019), soit une augmentation de 29%. De plus, le ministère de la Défense nationale est autorisé en cas de besoin à puiser dans le fonds d’engagement par anticipation pour les dépenses d’acquisitions prévues dès 2021. Il est doté de 10,35 milliards d’euros.

Selon le site d’information Bladi.net, des hélicoptères Apache, «probablement 24 unités, seront livrés au Maroc à partir de 2024», ainsi que 12 hélicoptères de transport léger, 24 hélicoptères de transport tactique, un avion de guerre électronique, une batterie Patriot Pac3 américaine et 25 nouveaux F16 seront acquis.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Amine Sebti : «Les médias traditionnels devront faire évoluer leur business model»

Article suivant

Benchaâboun : 26 milliards de DH en soutien au pouvoir d’achat