Classement

Le Maroc dans le top 50 des meilleurs pays

Le Maroc est classé parmi les 50 meilleurs pays dans le monde en 2017, pour la 2ème année consécutive, selon le magazine américain « US News and World Report ». Il se classe troisième en Afrique (après l’Afrique du Sud, 38ème et l’Égypte, 45ème) et cinquième au niveau arabe derrière les Émirats arabes unis (22ème), l’Arabie Saoudite (32ème), le Qatar (34ème) et l’Égypte. Le Royaume occupait la 36ème place sur 60 en 2016.


Le Maroc occupe désormais la 48ème position dans le classement des 80 meilleurs pays du monde qui respectent neuf critères rigoureux d’évaluation, lit-t-on dans le rapport qui se base sur une enquête menée auprès de 21.000 personnes issues de 36 pays.

Le Maroc obtient de meilleures performances dans les catégories de « la mobilité », de « l’héritage historique» et de « l’ouverture sur les affaires », fait savoir l’étude, réalisée par l’US News and World Report en collaboration avec le cabinet BAV Consulting et Wharton School de l’Université de Pennsylvanie.

Sur son site électronique, le magazine américain indique que le Maroc dispose d’une économie de marché qui se distingue par son ouverture et sa diversité, relevant que les secteurs clés comme l’agriculture, l’aéronautique, les phosphates et le textile font la force de l’économie du Royaume.

L’US News a fait observer, dans sa fiche technique, que les secteurs du tourisme et des télécommunications ne cessent de gagner en importance, mettant en avant la particularité de l’art culinaire marocain qui se démarque par sa diversité, ses ingrédients et son goût unique, qui lui ont valu une reconnaissance à l’échelle mondiale. La Suisse, le Canada et le Royaume-Uni occupent les trois premières places de ce classement.

Pour rappel, le Bloomberg Innovation Index 2017 a classé lui aussi le Maroc parmi les 50 économies les plus innovantes dans le monde. Le rapport de Bloomberg a étudié au début plus de 200 économies avant de limiter la liste à 78 pays qui ont pu respecter ses sept critères rigoureux d’évaluation.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

La Ligue de l'Enseignement Privé reporte sa grève

Article suivant

Un Marocain au cœur d'un projet révolutionnaire de la NASA