Santé

Le Maroc franchit la barre de 100.000 tests de la Covid-19

Le Maroc fait désormais partie des rares pays africains à avoir dépassé les 100.000 tests de dépistage du Coronavirus.


Avec 94.595 tests opérés à ce jour à 10h du matin, cette barre symbolique sera assurément franchie d’ici demain sachant que la moyenne quotidienne de ces tests nécessaires dans le combat sanitaire contre la pandémie actuelle vient de dépasser la semaine dernière les 5.000 unités. Certes, cela est sans commune mesure avec le score de l’Allemagne (un des meilleurs élèves mondiaux en la matière) qui opère entre 300.000 et 500.000 tests par semaine et nous positionne même loin derrière l’Afrique du Sud qui occupe le premier rang africain avec déjà un peu moins d’un demi-million de tests (soit trois fois plus que le Maroc en tenant compte du poids des populations) ou du Ghana qui revendique 173.000 tests, mais le Maroc arrive tout de même au 4ème rang continental juste derrière l’Egypte avec ses 135.000 tests (pour une population trois fois plus large).

Lire aussi : Coronavirus : 700.000 tests commandés par le Maroc pour préparer le déconfinement

L’objectif annoncé est d’atteindre, dès fin mai, un volume quotidien de 10.000 tests PCR, qui est le type de test virologique le plus fiable jusqu’à présent au niveau mondial et que le Maroc a retenu, depuis le début, pour sa stratégie de dépistage. Cet effort est d’autant plus louable que le pays aurait ainsi hissé son effort de dépistage de moins de 500 tests par semaine à la mi-mars à 15 fois plus en un mois et demi (voir tableau ci-joint). Il ferait également mieux que des pays comme l’Argentine ou le Japon (en nombre de tests par million d’habitants) et presque jeu égal avec Taiwan.

Afin d’atteindre une telle « performance », il a fallu augmenter progressivement le nombre de laboratoires équipés et habilités à faire les tests PCR (assez compliqué et techniques en somme) de 3 au début du mois de mars à une quinzaine au moment où nous écrivons ces colonnes (10 relevant des différents établissements relevant du ministère de la Santé publique, deux hôpitaux militaires, deux hôpitaux privés à but non lucratif relevant de fondations ainsi qu’un laboratoire privé à Rabat). Un dispositif qui sera incessamment enrichi par cinq autres laboratoires.

Lisez gratuitement Challenge en version PDF en cliquant sur le lien suivant : https://emag.challenge.ma/743/mobile/index.html

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Le vrai du faux sur le coronavirus au Maroc, ce lundi 18 mai

Article suivant

Coronavirus : une nouvelle étude prouve l’efficacité des masques