Investissement

Le Maroc, eldorado du private equity


Le Maroc a été classé première destination des capital- investisseurs en Afrique du Nord avec 39% des transactions enregistrées de 2007 à 2014.

Le nouveau rapport de Private equity and venture-capital association (AVCA) confirme la position du Maroc comme première destination des capital-investisseurs en Afrique du Nord, région qui a drainé 5,3 milliards de dollars au cours des dernières années. Le pays s’est taillé la part du lion avec 39% du total des transactions enregistrées durant la période 2007- 2014.

Bonne résilience malgré un contexte confus

Outre le Maroc, la Tunisie et l’Egypte ont également réussi à séduire les investisseurs. Les trois pays ont drainé à eux seuls 90% de l’ensemble des transactions. Cela, au moment où l’Egypte et la Tunisie traversent une crise socio-politique. Sur ce point, le rapport indique que les investisseurs ont pu «compter sur leurs réseaux, ressources et compétences pour mettre en œuvre des stratégies de création de valeur au profit des entreprises existant dans leur portefeuille».

Tendance à la hausse

La stabilité du volume des transactions réalisées dans la région s’explique aussi par l’attachement des fonds de private equity locaux à continuer à investir. Elle est également imputable à la grande capacité des PME de la région à trouver de nouveaux marchés à l’export. Cette dynamique semble se poursuivre au Maroc dans la mesure où les flux d’IDE ont atteint 6,22 milliards de DH au premier trimestre, contre environ 6 milliards durant la même période de l’an dernier.

 
Article précédent

Fatima-Zahra Oukacha, Directrice générale du CEED Maroc

Article suivant

BCP maintient le cap